Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'intégration économique au sommet de l'agenda de la session extraordinaire de la SADC

Article précédant | Suivant
XINHUA - 7 novembre 2007

Le Conseil des 
ministres de la  Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) 
va  analyser les questions liées à l'intégration économique de la 
 région lors d'une session extraordinaire qui aura lieu en Zambie  les 
8 et 9 novembre, a déclaré mercredi à Luanda un officiel  angolais de 
haut-rang. LUANDA, 7 novembre (XINHUA) -- Le Conseil des ministres de la  Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) va  analyser les questions liées à l'intégration économique de la  région lors d'une session extraordinaire qui aura lieu en Zambie  les 8 et 9 novembre, a déclaré mercredi à Luanda un officiel  angolais de haut-rang. 

     Le ministre angolais des Transports, Luis Brandao, a déclaré  aux journalistes avant son départ pour la Zambie que la réunion  est le résultat d'une directive des chefs d'Etat et de  gouvernement de la région. 

     "Les présidents ont formé un groupe de travail composé des  ministres de la SADC pour évaluer les propositions de  restructuration du secrétariat de l'organisation," a-t-il ajouté. 

     M. Brandao, chef de la délégation angolaise, a déclaré que la  réorganisation du secrétariat vise à créer des dynamiques majeures dans des secteurs clé tels que les infrastructures et le  développement humain, afin de permettre l'harmonisation dans tous  les domaines. 

     Fondée en 1992, la SADC souhaite améliorer les relations  commerciales entre ses 14 membres dont l'Angola, le Botswana, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, la République démocratique du  Congo, l'Afrique du Sud, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.