Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le Président Joseph Kabila assiste aux manoeuvres militaires Barh-El¬Gazel au Tchad

Article précédant | Suivant
Presse Présudentielle - 17 novembre 2007 23:04

Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, Président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), a assisté samedi à Moussoro, au Tchad, aux manoeuvres militaires multinationales Barh-EI-Gazel 2005, aux côtés de ses pairs tchadien, Idriss Deby Itno, congolais, Denis Sassou Ngues50, centrafricain, François Bozize, et gabonais, Omar Bongo.Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, Président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), a assisté samedi à Moussoro, au Tchad, aux manoeuvres militaires multinationales Barh-EI-Gazel
2005, aux côtés de ses pairs tchadien, Idriss Deby Itno, congolais, Denis Sassou Ngues50, centrafricain, François Bozize, et gabonais, Omar Bongo.
Le Président Joseph Kabila qui effectuait sa première sortie en Afrique centrale, en sa qualité de Président en exercice de la CEEAC, a passé en revue les troupes interarmées multinationales de cette communauté sous-régionale de l'Afrique centrale, peu avant que le Président tchadien, Idriss Debi Itno, ne décore les généraux représentant leurs pays respectifs au sein de la CEEAC.
Les man?uvres militaires Barh ¬EI- Gazel 2005 sont un exercice interarmées multinational de simulation des opérations de maintien de la paix conçu, préparé et placé sous le commandement d'un Etat-major intégré regroupant les pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale suivants: Gabon, Cameroun,
Centrafrique, Burundi, République Démocratique du Congo, Congo/Brazzaville, Guinée Equatoriale, Angola, Sao-Tomé et Principe et Tchad, y compris le Togo. Une brigade légère de 1.600 hommes a été constituée à la mise en place de la structure de ces man?uvres. Chaque pays membre était appelé à fournir une compagnie d'au moins 120 hommes. Le Barh - El - Gazel 2005 a constitué, dans sa conception, une innovation en ce qui concerne la mobilisation et la projection des forces dans un bref délai sur un espace des man?uvres communes par les Etats membres de la CEEAC.

Une défense nationale et régionale

Les Etats de la zone CEEAC et le Togo, au moment où le monde vit l'ère de la globalisation, entendent ainsi affirmer leur volonté de préserver la paix et la stabilité au sein d'une Afrique en pleine mutation. Aussi, l'exercice multinational Barh - El - Gazel 2005 s'est il fixé comme objectifs de participer à la conception et la mise sur pied de la brigade régionale en attente; de démontrer la capacité des forces interarmées à exécuter les opérations combinées dans un cadre interafricain de maintien de la paix; d'acquérir ou de perfectionner les savoir-faire dans l'ensemble des documents relatifs aux opérations régionales et multinationales de maintien de la paix. Les autres objectifs sont ceux de valider les procédures opérationnelles et l'interopérabilité entre les forces engagées, d'évaluer la capacité des moyens de commandement nationaux et de se fédérer aux systèmes alliés, de témoigner de la volonté des pays participants à prendre part activement au processus de consolidation d'une force sous-régionale de maintien de la paix et de consolider les relations d'amitié qui unissent les pays de la sous- région.

Une garantie de paix et de sécurité

Le climat de tension ayant prévalu dans certains pays de la sous¬région ces dernières années a causé un net recul socio¬économique de la CEEAC. C'est la raison pour laquelle le Barh - El -Gazel 2005 se veut un espace d'échange d'expériences sur les techniques de maintien de la paix. Il se veut également un instrument de défense régional pour la prévention et le règlement pacifique des conflits en Afrique. La cérémonie des man?uvres multinationales Barh - El - Gazel 2005 a ainsi donné l'occasion d'évaluer les procédures et l'opérabilité de la brigade
régionale en attente. La mise sur pied de cette brigade régionale a, en outre, permis à la sous-région d'être en phase avec les autres sous-régions en ce qui concerne le soutien à la paix, conformément aux recommandations de l'Union africaine.
Le Président Joseph Kabila s'est fait accompagner, dans le déplacement de Moussoro, par le directeur de son cabinet, Raymond Tshibanda, les ministres de la Défense et des anciens combattants, Chikez Diemu, de la Coopération régionale, Ignace Ghata Mavinga, ainsi que par son porte-parole Kudura Kasongo Mwena Luaba.

Jeannot LUSENGE - Presse présudentielle




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.