Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Fermeture des chaînes de télévision : la Ham appuie le ministère de l'Information

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 23 novembre 2007

Les chaînes de télévision frappées de fermeture par le ministère de l'Information, Presse et Communication nationale devraient le rester jusqu'à la clarification du dossier par une commission, estime la Ham, la Haute autorité des médias. D'après cette institution de régulation des médias en RDC, cette commission sera en charge de la révision des fréquences en RDC, rapporte radiookapi.net

Les chaînes de télévision frappées de fermeture par le ministère de l'Information, Presse et Communication nationale devraient le rester jusqu'à la clarification du dossier par une commission, estime la Ham, la Haute autorité des médias. D'après cette institution de régulation des médias en RDC, cette commission sera en charge de la révision des fréquences en RDC, rapporte radiookapi.net

Selon Esdras Kambale, président de la Ham, une vingtaine de télévisions de Kinshasa utiliseraient des fréquences appartenant au Congo-Brazzaville. Une commission mixte réunissant les experts de deux pays siègera le 7 décembre prochain pour étudier la question, a-t-il fait savoir après une rencontre avec son homologue de la République du Congo. Dans une déclaration commune signée par la Ham et le Conseil supérieur de la liberté de presse du Congo-Brazzaville, la RDC s'est engagée de remettre à la République du Congo les bandes de fréquences occupées par certaines chaînes de radio et de télévision émettant à Kinshasa.

« Moi je donnerais conseil au ministère de ne pas rouvrir ces chaînes pour l'instant, mais d'attendre que la commission que nous mettons en place termine son travail », a indiqué le président de la Ham. Le travail de ladite commission consistera à connaître comment les télévisions de la RDC utilisent ces fréquences, si elles y ont droit et sont en règle avec l'Etat congolais, a précisé Esdras Kambale.

Cette commission comprendra, côté RDC, la Haute autorité des médias et les ministères des PTT et de l'Information, Presse et Communication nationale, et côté Cong-Brazzaville, du Conseil supérieur de la liberté de communication.





TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.