Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Kimbuta attire des investisseurs pour développer Kinshasa

Article précédant | Suivant
L'Observateur - 30 novembre 2007

Le chef de l'exécutif provincial a, toujours dans le cadre de l'assainissement de sa ville, mis en place une brigade d'hygiène. Elle a pour mission de prospecter les parcelles, de contrôler les installations sanitaires dans les établissements scolaires et l'hygiène des denrées alimentaires.

Les partenaires étrangers se bousculent à l'Hôtel de ville de Kinshasa pour apporter leur contribution dans la refondation de la capitale de la République démocratique du Congo.

Après les Coréens, c'est le tour de la délégation de l'Union Européenne de rencontrer le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango au cours de la semaine.

Le chef de la délégation de l'UE, Bernard Piette, a révélé, hier jeudi 29 novembre 2007 dans la salle de réunion du gouvernorat, l'affectation d'une somme de 22 millions d'euro pour l'exécution du programme d'action du gouvernement provincial de Kinshasa.

Selon le chef de la délégation de l'UE, son institution voudrait aider l'autorité urbaine dans l'exécution du programme d'assainissement de la capitale de la RDC. Car, le gouvernement provincial que dirige André Kimbuta a retenu la salubrité de la ville de Kinshasa parmi les priorités de son programme d'action élaboré avec le concours des forces vives de Kinshasa, et adopté par l'assemblée provinciale de Kinshasa.

Ainsi, l'UE a annoncé le curage des caniveaux et des rivières et la gestion des ordures, dès le début de l'année 2008, soit dans un mois. " Nous sommes venus exposer au gouverneur Kimbuta un projet intéressant de l'assainissement de la ville de Kinshasa notamment le curage des caniveaux, des rivières et les traitements des déchets et la gestion des ordures", a-t-il indiqué à l'issue de cette rencontre de travail avec l'autorité urbaine à laquelle les experts de l'Hôtel de ville ont pris part.

C'est donc une bouffée d'oxygène pour le gouvernement de la ville de Kinshasa, qui ne cesse de fournir des efforts dans le cadre de l'assainissement de la capitale de la RDC. On se rappellera que quelques jours après sa prise officielle de fonctions, le premier gouverneur élu de la ville de Kinshasa avait lancé la campagne de salubrité publique dénommée " Opération Kin propre ". Malgré les moyens limités, les camions-bennes, les pelles chargeuses ainsi qu'une main-d'œuvre de 650 cantonniers sont quotidiennement mobilisés pour assainir la ville. Grâce à cette opération, les carrefours de différents coins de la capitale congolaise ont été dégagés et les embouteillages ont disparu dans ses sites. Il faut également ajouter les garages pirates qui ont été détruits et les épaves des véhicules évacués sur les principales artères de Kinshasa.

Le chef de l'exécutif provincial a, toujours dans le cadre de l'assainissement de sa ville, mis en place une brigade d'hygiène. Elle a pour mission de prospecter les parcelles, de contrôler les installations sanitaires dans les établissements scolaires et l'hygiène des denrées alimentaires.

Bientôt 500 000 poubelles

Dans l'une des conférences de presse, tenue dernièrement dans la commune de Kasa-Vubu, précisément sur l'avenue Saïo, le gouverneur Kimbuta avait annoncé le déploiement d'un lot de 500 000 poubelles pour éviter l'entassement des immondices et autres ordures dans les rues de Kinshasa.

A en croire le cabinet du locataire de l'avenue colonel Ebeya, ces poubelles seront déployées dans les tout prochains jours pour que chaque commune, chaque quartier, voire chaque rue, puissent en disposer.

Le premier citoyen de la ville de Kinshasa a également annoncé l'érection prochainement d'une décharge des ordures à Mpasa, grâce au financement d'une banque sud-africaine. Une autre décharge, dont la ville est à la recherche d'un financement, sera construite à Mitendi.

En attendant la matérialisation de ces deux projets, Kimbuta a fait savoir que la ville sera découpée en 5 zones de salubrité, à savoir les 4 districts de la capitale, Tshangu, Lukunga, Mont Amba et Funa ainsi que la commune de la Gombe, qui constitue à elle seule une zone de salubrité.

Le gouverneur Kimbuta qui ne cesse de répéter que la saleté tue et la propreté soigne exhorte ses administrés à changer de comportement vis-à-vis de son environnement.

Jerry Kalemo




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.