Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
J. Kabila: «Nous devons impérativement en finir avec la guerre (au Nord-Kivu) quoi qu'il en coût»

Article précédant | Suivant
MONUC - 6 décembre 2007

Le Président Joseph Kabila s'est adressé aux sénateurs et députés, ce jeudi 06 novembre 2007. Dans son discours général sur l'état de la nation, le président a souligné les grandes réalisations du gouvernement notamment en matière de sécurité, de développement et de relations internationales.

Le Président Joseph Kabila s’est adressé aux sénateurs et députés, ce jeudi 06 novembre 2007. Dans son discours général sur l’état de la nation, le président a souligné les grandes réalisations du gouvernement notamment en matière de sécurité, de développement et de relations internationales.

Le président Kabila a commencé son intervention par saluer la «nouvelle culture politique» qui s’est instaurée en RDC. Elle est, selon lui, «entretenue grâce au dialogue permanant entre gouvernants et gouvernés et fondée sur la transparence dans la gestion». Il a ensuite précisé que l’objectif de ce bilan n’était pas de mesurer l’approbation de l’action du gouvernement mais de «vérifier si nos avancées vont dans la bonne voie».

Le premier point passé en revue était en rapport avec la situation sécuritaire dans le Nord et Sud Kivu, rappelant que pour lui la construction de la paix est un «devoir sacré».

«La pacification du pays est acquise dans la quasi totalité du pays. Sur les 145 territoires seuls le Rutshuru et le Masisi au Nord Kivu, comptent encore en leur sein quelques foyers des tensions». Il a rendu hommages aux soldats congolais, «je voudrais saluer le courage de nos hommes et femmes en armes, ces héros souvent anonymes, et leur renouveler la gratitude de la nation», tout en reconnaissant les exactions commisses par certains d’entre eux et pour lesquelles il a demandé des excuses et annoncé des sanctions.

Le président a condamné la violence des «groupes armés incontrôlés à l’Est du pays». «Nous devons en finir impérativement et ça sera bientôt chose faite quoi qu’il en coûte».

Joseph Kabila a poursuivi son intervention par la reforme déjà commencée, du secteur sécuritaire pour ensuite annoncer des projets de développement dans le domaine économique et social, inclus dans son programme des cinq chantiers, notamment l’annonce d’une exploitation pétrolière conjointe avec l’Angola, dans le bassin central et la création des deux nouvelles universités à Kindu et à Bukavu.

Dans le domaine économique, il a relevé la reprise économique et la stabilisation du cadre macro-économique mais surtout il a mis l’accent sur la coopération avec la Chine. «On a aujourd’hui une coopération exemplaire avec la Chine», «pour la première fois dans notre histoire, le peuple congolais pourra enfin voir à quoi aura servi son coblat, nickel ou cuivre».

Il s’est longuement exprimé sur la réforme du secteur judiciaire «pierre angulaire de l’état de droit», qui fait «cruellement défaut». Pour lui, accomplir cette réforme est «une priorité absolue».

«Il est temps que les décisions de justice deviennent justes». «La RDC n’est pas une république des juges, les juges doivent répondre au peuple».

Néanmoins il a précisé que pour y parvenir «il ne faut pas une révision constitutionnelle», comme la majorité présidentielle de l’assemblée l’avait souhaité il y a quelques semaines.

Le président a aussi évoqué la lutte contre la corruption, la décentralisation et «perversion des mœurs».

Il a fini son discours en affirmant que «notre pays se trouve à un virage unique de son histoire et on est prêt pour le décollage».

C’est la première fois dans l’histoire du pays qu’un président démocratiquement élu dresse l’état de la nation devant le Congrès.


Autres articles


  1. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  2. Les FARDC délogent les miliciens APCLS de Nyabiondo (18 février 2014)
  3. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)
  4. Message de Joseph Kabila à la nation après la victoire des FARDC contre les rebelles du M23 (30 octobre 2013)
  5. Les FARDC prennent le contrôle de Rumangabo, le M23 en fuite (28 octobre 2013)
  6. Les FARDC délogent le M23 de Rutshuru-centre après Kiwanja et Kibumba (27 octobre 2013)
  7. Nord-Kivu: les FARDC délogent le M23 de Kibumba (26 octobre 2013)
  8. Nord-Kivu: les FARDC contrôlent le centre de Kibumba après avoir repoussé le M23 (25 octobre 2013)
  9. Joseph Kabila annonce la formation d'un gouvernement de cohésion nationale (23 octobre 2013)
  10. Enfants soldats dans le M23: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre le Rwanda (3 octobre 2013)
  11. Rançon de la distraction au Palais du Peuple: arrivée massive des Rwandais à Rutshuru (2 octobre 2013)
  12. Konde Vila-Kikanda accuse le Rwanda de « véritable casus belli » avec les obus tirés sur Goma « à partir de Rubavu » (27 août 2013)
  13. Nord-Kivu: reprise des combats entre FARDC et M23 à Kibati (22 août 2013)
  14. L'infiltration des FARDC se confirme (14 août 2013)
  15. Goma: la méfiance contre la MONUSCO s'installe (5 août 2013)
  16. Les rebelles du M23 arrêtent 110 personnes à Rutshuru (28 juillet 2013)
  17. Les rebelles du M23 tuent des civils et commettent des viols, rapporte Human Rights Watch (22 juillet 2013)
  18. Les exploits des FARDC contre le M23 sont motivés par l'assistance du gouvernement, dit Mende (19 juillet 2013)
  19. Démarrage en RDC de l'Examen d'Etat édition 2012-2013 (24 juin 2013)
  20. Kabila doit « casser autour de lui, au-delà du déclic Amisi Tango Four » (24 novembre 2012)
  21. Les rebelles du M23 commettent des crimes de guerre (11 septembre 2012)
  22. Kinshasa confirme la présence des Rwandais au sein du M23 (10 juin 2012)
  23. Human Rights Watch: Le Rwanda doit cesser d'aider le criminel de guerre présumé Bosco Ntaganda (4 juin 2012)
  24. L'ONU accuse le Rwanda de soutenir les rebelles liés à Bosco Ntaganda (29 mai 2012)
  25. Les FARDC récupèrent 25 tonnes d'armes dans la ferme de Bosco Ntaganda (9 mai 2012)
  26. Nord-Kivu: les localités de Masisi et Rutshuru sous contrôle de l'armée (6 mai 2012)
  27. Tête à tête Joseph Kabila et les officiers militaires du Nord et Sud Kivu (10 avril 2012)
  28. La Ceni publie les derniers résultats partiels des élections législatives (2 février 2012)
  29. Les groupes armés poursuivent l'exploitation illégale des minerais à l'est (16 février 2011)
  30. L'ONU sanctionne des leaders FDLR et un commandant CNDP intégré aux FARDC (2 décembre 2010)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.