Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Moise Katumbi : « Nous avons trouvé une solution à l'amiable avec la Zambie »

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 12 décembre 2007

Comment s'est réglé le différend entre la Zambie et le gouverneur du Katanga ? Le gouvernement zambien vient d'annoncer, il y a trois jours, la fin de ce litige qui date de 2001. A l'époque, le gouvernement zambien avait associé le gouverneur du Katanga à la mauvaise gestion financière attribuée à l'ex-président zambien Frédéric Ciluba, rapporte radiookapi.net

Comment s'est réglé le différend entre la Zambie et le gouverneur du Katanga ? Le gouvernement zambien vient d'annoncer, il y a trois jours, la fin de ce litige qui date de 2001. A l'époque, le gouvernement zambien avait associé le gouverneur du Katanga à la mauvaise gestion financière attribuée à l'ex-président zambien Frédéric Ciluba, rapporte radiookapi.net

Radio Okapi : Moïse Katumbi bonjour.

Moise Katumbi : Bonjour Madame.

R O : Il y a eu un certain moment des problèmes entre vous et la Zambie, et maintenant la Zambie annonce l'abandon des poursuites contre vous, quelle est votre réaction ?

M K : Merci beaucoup madame, il n'y avait pas de poursuites entre la Zambie et la personne de Moïse Katumbi. C'est Moïse Katumbi qui avait porté plainte contre le gouvernement zambien. Nous nous sommes entendus à l'amiable. Maintenant je suis à la tête d'une grande province qui partage la frontière avec la Zambie. Alors on a trouvé un compromis à l'amiable. J'ai retiré ma plainte, ils [Ndlr : le gouvernement zambien] ont retiré aussi ce qu'ils avaient contre moi. Nous avons trouvé un compromis à l'amiable.

R O : Avec cet accord ou ce compromis que vous avez trouvé, vos biens qui avaient été saisis en Zambie vous sont-ils restitués ?

M K : Vous savez, le problème, ce ne sont pas les biens qui avaient été saisis en Zambie. Le problème c'était d'abord d'avoir de très bonnes relations entre le Congo et la Zambie. Et tout ce qu'on avait saisi, j'ai été en procès avec eux et j'ai gagné le procès. Après, nous nous sommes mis autour d'une même table. D'autres biens étaient vendus aux enchères, donc c'était une vente publique avant même le jugement. Donc, je ne pouvais pas poursuivre le gouvernement zambien à propos de tout ce qu'il a vendu. Je leur ai dit j'oublie tout ce que vous avez vendu. On recommence à zéro. Remettez-moi mes émeraudes qui étaient dans une banque chez vous. Et contrairement aux rumeurs qui faisaient état d'une saisie d'émeraudes dans ma maison en Zambie, c'était plutôt dans une banque. C'est repris même dans le communiqué. Je ne peux pas réclamer tout ce qu'ils avaient vendu, nous avons trouvé un compromis.

R O : Et vos émeraudes sont de quelle valeur ?

M K : Quand on les avait évaluées, on les avait estimées à 13 millions de dollars américains.

R O : Vous irez les récupérer ?

M K : Vous savez, je ne suis pas pressé, ça peut rester encore 5 ou 10 ans, ça ne va pas fuir. Ce sont des pierres qui sont là. Si un jour je rentrais, je les vendrais pour faire un peu de social avec cet argent, parce que c'était de l'argent déjà perdu. Dieu merci, je vais récupérer au moins cet argent qui peut aider à faire beaucoup de choses dans ma province. Est-ce qu'on va m'enterrer avec ces 13 millions de dollars ? Jamais. Il vaut mieux les consacrer au bien de la population.

R O : Monsieur le gouverneur, peut-être les curieux chercheraient à savoir pourquoi vous avez porté plainte contre le gouvernement zambien.

M K : Vous savez, je travaillais en Zambie à l'époque. J'avais investi presque pour 35 millions de dollars. Alors, il y a eu un malentendu parce que j'étais proche de l'ancien président Ciluba. Vous savez, quand le pouvoir change dans un pays, on s'attaque toujours aux proches du pouvoir précédent. C'est ça l'Afrique. Alors je suis allé au tribunal comme on était dans un Etat de droit. J'avais gagné le procès. Mais malheureusement, il y avait des biens qui étaient déjà vendus pour à peu prés 2 millions de dollars américains. J'ai dit bon 2 millions de dollars c'est rien du tout. On peut tourner la page. Mais j'ai récupéré quand même tous mes bâtiments et beaucoup d'autres choses.

R O : Une certaine presse dit que la Zambie vous poursuivait pour trafic d'armes ?

M K : Merci beaucoup madame. Vous savez quand on est journaliste, on doit dire la vérité. Le communiqué du gouvernement zambien, la presse de ce pays diffuse comme ils le disent toujours en anglais. Vous pouvez aller sur Internet. Vous pouvez lire le journal « The Post », vous pouvez lire « Times of Zambia », ils n'ont jamais parlé de ça. Cette histoire, j'étais très étonné de l'apprendre. Car, la presse à laquelle vous faites allusion doit fournir des preuves. Elle peut me montrer des contrats que j'ai signés avec telle ou telle autre société. Cette presse a écrit ce qu'elle a écrit. Je ne peux pas me mettre à chercher pourquoi elle a écrit cela. Certaines gens peuvent ne pas être contentes du dénouement de ce différend. Des gens ont trouvé une cible pour s'attaquer à moi. C'était comme une petite tache? (rires ). C'était... et la Zambie... et la Zambie. Maintenant qu'on a trouvé compromis, on ne sait pas ce qu'ils vont encore dire. Je pense au contraire que nous devons nous mettre ensemble pour construire notre beau pays et aider le chef de l'Etat.

R O : Pour vous M. le gouverneur, vous n'avez jamais fait de trafic d'armes avec la Zambie ?

M K : Madame, si vous faites du trafic d'armes, la communauté internationale est là. C'est pourquoi il y a la Cour pénale internationale. Est-ce que vous avez entendu parler de l'interpellation de M. Moïse Katumbi ? Des gens disaient qu'il y avait un mandat d'arrêt international contre la personne de Katumbi. Et jusqu'aujourd'hui, je n'ai jamais reçu ce mandat. Je voyage de temps en temps, je pars en Europe, je ne me cache pas. Je ne sais pas où ils sont allés ramasser ça. Peut-être c'était dans leur rêve., il y a des gens comme ça.

R O : Pour terminer, M. le gouverneur, cela veut dire que maintenant vous avez libre accès à la Zambie ?

M K : Disons que j'avais depuis très longtemps libre accès à la Zambie. Ici, il s'agit de la restitution de mes biens et que la Zambie confirme cette restitution. Je peux aller en Zambie. Nous nous entendons bien avec les Zambiens et nous devons vivre en harmonie avec ces frères avec lesquels nous partageons la même frontière.

R O : Je vous remercie M. le gouverneur.

M K : Merci beaucoup.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  3. Moise Katumbi demande la libération de tous les prisonniers politiques avant la tenue du dialogue (23 août 2016)
  4. L'opposant Katumbi condamné à 3 ans de prison pour un conflit immobilier (22 juin 2016)
  5. Moïse Katumbi inculpé pour « atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l'Etat », précise le parquet (19 mai 2016)
  6. Recrutement des mercenaires: Katumbi demande une confrontation avec les personnes arrêtées (12 mai 2016)
  7. Affaire mercenaires: Moïse Katumbi dénonce «des accusations mensongères et farfelues» (5 mai 2016)
  8. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  9. Moïse Katumbi annonce son appartenance à l'opposition (4 janvier 2016)
  10. Coupe du Monde des clubs: Moïse Katumbi sollicite l'appui de tous les Africains (7 décembre 2015)
  11. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  12. L'immolation du taximan Mwamba doit interpeller les Congolais, estime Moïse Katumbi (5 novembre 2015)
  13. Démission de Katumbi: « un signe de prise de conscience de la valeur politique » (5 octobre 2015)
  14. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  15. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  16. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  17. Division I: Moïse Katumbi paie les frais de participation de 8 clubs insolvables (24 septembre 2015)
  18. Découpage territorial : Moïse Katumbi heureux « d'avoir laissé un Katanga magnifique » (17 juillet 2015)
  19. Glo-Caf Award 2014 : Moïse Katumbi et Firmin Mubele primés (9 janvier 2015)
  20. Caf-C1: TP Mazembe se relance après son succès devant V. Club (1-0) (25 mai 2014)
  21. Division I : le TP Mazembe sacré champion (11 mai 2014)
  22. Changement de la constitution : « un divertissement inutile », selon Jean-Claude Vuemba (19 mars 2014)
  23. Les révélations se multiplient sur le pillage des richesses de la RDC (5 février 2014)
  24. TP Mazembe rencontre CS Sfaxien ce samedi en finale aller de la Coupe de la Confédération (21 novembre 2013)
  25. Contre les Orlando Pirates, Mazembe veut réécrire l'histoire (17 avril 2013)
  26. Après avoir attaqué Lubumbashi, 245 miliciens Maï-Maï transférés à Kinshasa (25 mars 2013)
  27. Mazembe content de recevoir l'Espérance de Tunis en Ligue des champions (17 septembre 2012)
  28. Des Congolais de la diaspora ont tenté d'agresser Moïse Katumbi à Bruxelles (28 février 2012)
  29. Le PPRD investit Joseph Kabila candidat à la présidentielle 2011 (22 août 2011)
  30. Séjour de Tshisekedi au Katanga: Moïse Katumbi appelle la population au calme (28 juillet 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.