Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'armée déploie 2 000 soldats pour désarmer des rebelles de la LRA

Article précédant | Suivant

KINSHASA, le 5 octobre (IRIN) - L'armée de la République démocratique du Congo (RDC) a commencé à déployer au moins 2 000 soldats à Aba, une ville située dans le nord-est du pays et proche de la frontière soudanaise, pour désarmer 400 rebelles de l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA) qui se sont récemment installés sur le territoire congolais.

« Avant de recourir à la force, nous attendons de voir si la Mission des Nations unies en RDC (MONUC) parvient à convaincre les rebelles de se rendre volontairement », a déclaré mardi à IRIN une source proche du chef d'état-major général des forces armées de la RDC, sous le couvert de l'anonymat.

Mais les responsables de la MONUC n'ont pas encore rencontré les miliciens de la LRA, a annoncé mardi le lieutenant-colonel Thierry Provendier, le porte-parole de la MONUC. Les rebelles se cachent dans le parc national de la Garamba, dans le district du Haut Uele, dans la province orientale.

Jeudi dernier, le président ougandais Yoweri Museveni avait déclaré qu'il enverrait des troupes en RDC si les rebelles de la LRA ne désarmaient pas avant fin octobre.

Vendredi dernier, Henri Mova Sakanyi, le ministre congolais de l'Information, a réagi en fait savoir que la RDC se défendrait si le gouvernement ougandais envahissait son territoire.

Le gouvernement congolais a également demandé officiellement au Conseil de sécurité des Nations unies d'imposer de nouvelles sanctions au gouvernement ougandais, a rapporté mercredi Missionary Service News Agency, une agence de presse basée en Italie.

Mardi, le président du Conseil de sécurité a annoncé qu'il accueillait favorablement les projets de la RDC concernant le désarmement des rebelles de la LRA. Il a en outre fait part de ses inquiétudes quant à la présence d'autres groupes armés étrangers dans l'est de la RDC. Il a déploré en particulier le fait que les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda, le plus important groupe rebelle rwandais, aient refusé de désarmer volontairement et de regagner leur pays, comme elles avaient promis de le faire en mars.

Le gouvernement congolais a lancé un ultimatum à tous les combattants étrangers les invitant à quitter volontairement le pays d'ici le 30 septembre, au risque d'être désarmés et rapatriés par la force.

La MONUC a déjà apporté son soutien aux opérations lancées par l'armée congolaise pour désarmer par la force les LRA, a confirmé Thierry Provendier.

« Les soldats sont arrivés [à Aru depuis Bunia] avec leurs camions », a indiqué Thierry Provendier. « Nous les aidons maintenant à atteindre [Aba] avec nos hélicoptères. »




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.