Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Conférence sur la paix : quel sort réservé à Laurent Nkunda et aux groupes armés?

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 21 janvier 2008

La plénière d'adoption des rapports et synthèses des travaux en ateliers, prévue l'après-midi du dimanche, n'a pas pu se tenir. Selon un membre du bureau de la conférence, tous les rapports attendus n'étaient pas encore prêts, et du coup cette plénière a été reportée à la matinée de ce lundi 21 janvier, date prévue pourtant pour la clôture de la conférence, rapporte radiookapi.net

La plénière d'adoption des rapports et synthèses des travaux en ateliers, prévue l'après-midi du dimanche, n'a pas pu se tenir. Selon un membre du bureau de la conférence, tous les rapports attendus n'étaient pas encore prêts, et du coup cette plénière a été reportée à la matinée de ce lundi 21 janvier, date prévue pourtant pour la clôture de la conférence, rapporte radiookapi.net

Au moins 3 structures de la conférence devaient rendre leurs rapports-syntheses lors de cette plénière. D'abord les 2 provinces, qui ont travaillé en ateliers de 4 commissions chacune. Selon un membre du bureau, chaque atelier a été invité à présenter un rapport condensé en 15 pages maximum, ce qui rendu le travail plus ardu. Mais, il y a aussi le comité des sages, qui avait la délicate mission de trancher sur des questions controversées lors des travaux en sous-commissions ou en commissions. Parmi ces questions qui divisent les participants à cette conférence de Goma, celle relative à l'amnistie en faveur du chef rebelle Laurent Nkunda. Toujours selon notre source, cette question aurait été envisagée plutôt dans sa forme globalisante de tous les chefs des groupes armés nationaux illégaux sans distinction, et non d'un seul groupe ni d'un seul individu, ce qui n'a pas encore rencontré l'adhésion de tous les groupes armés.

D'autre part, le CNDP se plaint à son tour d'être traité sur le même pied d'égalité que la vingtaine d'autres groupes armés et réclamerait toujours des négociations directes avec le gouvernement. Les tractations se sont poursuivies jusque tard entre le bureau de la conférence et les groupes armés, sous l'observation non désintéressée de la communauté internationale, et notamment de l'Union Européenne.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.