Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le Chef de l'Etat, Joseph Kabila procède à la clôture de la Conférence sur la paix à Goma

Article précédant | Suivant
Presse présidentielle - 23 janvier 2008

Le Président de la République Joseph Kabila Kabange a procédé , mercredi 23 janvier 2008, à la clôture de la Conférence sur la paix, la sécurité et le développement des provinces du Nord et du Sud Kivu qui s'est tenu à Goma, Chef-lieu de la province du Nord-Kivu du 5 au 23 janvier 2008.
"Sur les sceptiques, nous avons gagné une grande bataille", a déclaré le chef de l'Etat à l'occasion de son discours de circonstance. Il a par ailleurs souligné que d'"immenses défis" restaient à relever pour rétablir la paix, la sécurité et le développement dans les deux provinces du Kivu.



Au cours de cette cérémonie, l'ensemble des groupes armés congolais actifs au Nord et au Sud-Kivu ont signé un "acte d'engagement", incluant un cessez-le-feu immédiat dans les deux provinces.

"Pendant plus de deux semaines, on aura retenu l'attention de toute la Nation (...). Une grande responsabilité avait été confiée (aux élus, délégués des communautés, des groupes armés des Kivu): identifier les problèmes et les causes qui font de ces provinces de véritables poudrières", a rappelé le Président Joseph Kabila.

"Il est inacceptable que pendant que les autres provinces s'activent (pour leur) développement, seuls les deux Kivu déploient leur génie à s'anéantir", cinq ans après la fin de la dernière guerre en RDC , a-t-il poursuivi, expliquant sa décision d'initier la conférence de Goma, en sa "qualité de garant de la Nation".

Relevant un "signe d'espoir" dans les engagements pris à ces assises, il a immédiatement ajouté: "De grâce, n'en faisons pas de simples voeux pieux!".

Il a souligné que "le processus de mise en application" de ces engagements était "long et semé d'embûches", soulignant que "l'acte de Goma" venait "compléter d'autres initiatives de paix" déjà engagées dans la région.

"Après des années de guerre, la paix ne peut naître sans dialogue ni pardon. La conférence y a pourvu", a affirmé le Président de la République en référence à un projet de loi d'amnistie pour "faits de guerre et insurrectionnels", excluant tout crime de guerre et contre l'humanité.

Il a promis la mise en place d'une commission réconciliation et vérité, tout en déclarant "incontournables" le rétablissement de "la justice et l'Etat de droit".

Il a félicité les conférenciers pour "le travail abattu" et les "services rendus à la Nation", les exhortant à "rester mobilisés" avant d'ajouter, avec ironie: "L'application dont vous avez fait preuve est d'autant plus méritoire qu'il ne s'agissait pas de partage du pouvoir".

Le Président Joseph Kabila a enfin déclaré "clos les travaux de la conférence", sous des applaudissements nourris.
.

Presse présidentielle/ Goma
 

 




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.