Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le nombre des réfugiés congolais rapatriés de la Tanzanie avec l'assistance du HCR a dépassé les 50.000

Article précédant | Suivant
MONUC - 2 février 2008

Le nombre de réfugiés congolais rapatriés de la Tanzanie avec l'assistance du HCR a dépassé les 50.000. Ce cap a été atteint mardi lorsque le navire affrété, MV Mwongozo, a quitté le port de Kigoma sur le Lac Tanganyika avec 184 rapatriés à bord.
Kinshasa, 31 Janvier 2008 (HCR) - Le nombre de réfugiés congolais rapatriés de la Tanzanie avec l’assistance du HCR a dépassé les 50.000. Ce cap a été atteint mardi lorsque le navire affrété, MV Mwongozo, a quitté le port de Kigoma sur le Lac Tanganyika avec 184 rapatriés à bord.

Kengeta Kiza a officiellement été désignée comme le 50.000ème réfugié congolais rapatrié par l’agence de l’ONU pour les réfugiés depuis octobre 2005, lorsque le HCR a démarré le programme volontaire.

La destination finale de Kiza, jeune femme de 26 ans qui voyage avec ses six enfants et sa mère très âgée, est la ville de Dine dans la province congolaise du Sud Kivu, après 10 années passées au camp de Lugufu en Tanzanie.

Les réfugiés sont montés à bord du MV Mwongozo après un voyage routier de trois heures en provenance Lugufu. La traversée du lac pour rejoindre Baraka devait durer neuf heures.

"C’est à la fois une joie et une tristesse," a déclaré l’Assistante Haut Commissaire du HCR en charge de opérations, Judy Cheng-Hopkins, qui était l’invitée d’honneur à la cérémonie de départ.

"C’est merveilleux que nous puissions les aider à retourner dans la sécurité et la dignité, mais ils seront confrontés à plusieurs défis dès leur arrivée," a-t-elle ajouté, pendant que des danseurs congolais exhibaient quelques pas à côté et d’autres chantaient la paix et l’espoir.

Les rapatriés recevront des paquets d’assistance une fois arrivés au Sud Kivu. Ces paquets comprennent des effets ménagers, des bâches en plastique, des seaux, des bidons, des moustiquaires, des outils agricoles et des rations alimentaires pour trois mois.

En plus du transport et du paquet d’assistance de base accordés aux réfugiés, le HCR s’est impliqué dans les travaux de reconstruction, de promotion des activités génératrices de revenu et de réparation des infrastructures, y compris des centres de santé et des écoles, pour tenter de rendre faciliter la réintégration des rapatriés.

En dépit d’un avenir incertain, Kiza était optimiste à l’idée de rentrer chez elle. "Je voudrai commencer une affaire dans la vente de poisson le plus tôt possible," a-t-elle dit. Elle a ajouté : "Je voudrai que mes enfants grandissent en bonne santé et qu’ils reçoivent une bonne éducation."

Elle a reconnu qu’il s’agit d’un grand défi, mais elle a dit qu’elle avait un frère et d’autres membres de la famille qui l’attendaient en RDC. "Je suis reconnaissante au HCR parce que je peux rentrer dans des bonnes conditions," a-t-elle dit.

Il y a présentement près de 100,000 réfugiés congolais enregistrés aux camps de Lugufu et Nyarugusu au nord ouest de la Tanzanie. D’autres vivent en dehors des camps. Il y a encore plus de 300.000 réfugiés congolais dans divers pays d’asile.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.