Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Bukavu : séisme, le bilan s'alourdit encore

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 4 février 2008

La ville de Bukavu est encore sous le choc du tremblement de terre du dimanche 03 février. Le dernier bilan fait état de 8 morts et de près de 300 blessés. Les répliques de ce phénomène ont continué toute la nuit, obligeant plus de 80% des habitants de la ville à passer la nuit à la belle étoile, rapporte radiookapi.net

La ville de Bukavu compte à elle seule 5 morts et 207 blessés, selon un bilan officiel obtenu ce lundi matin. D'autres victimes ont été enregistrées dans la périphérie de la ville, précisément dans la chefferie de Kabare avec 3 morts et 76 blessés, toujours d'après des sources officielles.

Dans certains hôpitaux de Bukavu, on a continué à recevoir de nouveaux blessés jusqu'à ce matin. A l'hôpital de Panzi, le nombre d'hospitalisés est de 36, dimanche, à 53 ce matin. Le médecin responsable dit qu'avec ce chiffre on est à la limite de la capacité de son établissement. Et que s'il arrivait un nouveau rebondissement, l'hôpital serait débordé. A l'hôpital général de référence de Bukavu, selon le Docteur Mweze, il y a eu 7 nouveaux cas ce matin. Cela porte à 45 le nombre de blessés internés.

A propos de la prise en charge dans cette dernière formation médicale, le médecin directeur dit que les victimes du tremblement sont prises en charge gratuitement. L'hôpital a reçu un coup de main des agences humanitaires. Cependant, ce centre a connu une coupure du courant électrique. La cabine d'arrivée d'électricité a cédé et l'hôpital s'est vu dans l'obligation de recourir aux groupes électrogènes. Interrogé, le directeur local de la SNEL (Société Nationale d'Electricité) a dit reconnaître le problème et affirmé avoir envoyé sur place ce même lundi matin une équipe pour la réparation.

Coté dégâts matériels, les mêmes sources parlent de plus de 100 maisons de la commune urbaine d'Ibanda tombées par terre. Ce matin, le maire de la ville tentait encore de rassembler de nouvelles données chiffrées de différents quartiers de la ville. Mais, déjà dimanche, on parlait de dégâts incalculables : des bâtiments de référence de la ville comme le collège Alfajiri, la poste et l'hôtel Résidence, notamment, ont été touchés par le phénomène.





TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.