Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les Maï-Maï annoncent eux aussi leur retrait du processus de paix de Goma après l'incartade du CNDP

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 25 février 2008

Un porte-parole de cinq groupes armés Maï-Maï du Kivu annonce le retrait collectif de leurs factions des activités de suivi du processus de paix déclenché par la conférence de Goma. Ce retrait est justifié par la suspension unilatérale du CNDP de Laurent Nkunda.
©amanileo.org
Un porte-parole de cinq groupes armés Maï-Maï du Kivu annonce le retrait collectif de leurs factions des activités de suivi du processus de paix déclenché par la conférence de Goma. Ce retrait est justifié par la suspension unilatérale du CNDP de Laurent Nkunda.
Les responsables de cinq groupes de Maï-Maï, à savoir Kifuafua, Kasindi, Vurondo, Simba et Ruhenzori présents à Goma depuis la conférence sur la paix du Kivu, décident de re­gagner leurs fiefs, dans le territoire de Rutshuru et de Masisi. Leur porte-parole, Di­dier Bitaki du mouvement Maï-Maï Kifuafua, justifie ce départ par le non respect du calendrier et le chronogramme des acti­vités de suivi de la conférence de Goma, rapporte radiookapi.net.

Didier Bitaki déclare no­tamment que plusieurs combat­tants Maï-Maï  à Goma ne sont plus à l'abri de l'insécurité qui sévit actuellement dans la ville de Goma. Et d'ajouter que les Maï-Maï souscrivent toujours toute démarche pouvant rame­ner la paix, mais à condition que chaque partie respecte ses en­gagements.

La conférence de Gorna, rappelle-t-on, s'est déroulée au mois de janvier dans le chef-lieu du Nord-Kivu à l'ini­tiative du chef de l'Etat. Le gouvernement et les groupes armés ont pris part à ses assi­ses.

L'on sait que les conflits armés sont à la base de dépla­cements massifs de la popula­tion qui se trouve jusqu'à ce jour cantonnée dans les sites d'hébergement, ils sont dé­pouillés de tout et manquent même de nourriture et d'ha­bits.

Les assises de Goma avaient abouti à la signature par toutes les parties de l'Acte d'engagement suivi d'un ces­sez-le-feu et avait suscité beaucoup d'espoir quant au retour d'une paix durable dans cette partie de l'Est de la RDC. La communauté inter­nationale suffisamment repré­sentée à la conférence a sou­tenu les accords de Goma ainsi que plusieurs pays- et organi­sations internationales désireu­ses de s'impliquer dans la re­construction de la RDC.

Malheureusement, quel­ques jours après la signature des accords de paix, l'on a appris que les groupes armés n'avaient ja­mais déposé leurs armes, ils ont continué à violer le cessez-le-feu jusqu'à présent. La situation va en se compliquant parce que certains signataires de l'acte d'engagement suspendent déjà unilatéralement leur adhésion aux accords comme Nkunda, tandis que les Maï-Maï se ré­voltent contre le non respect du calendrier pour le suivi des dé­cisions de la conférence. La paix dans l'Est de la RDC suppose l'engagement de tous pour le respect des décisions prises en vue de l'intérêt supérieur de la nation.

(Milor)

Stephane Etinga/Le Potentiel


Autres articles


  1. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  2. Les FARDC délogent les miliciens APCLS de Nyabiondo (18 février 2014)
  3. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)
  4. Message de Joseph Kabila à la nation après la victoire des FARDC contre les rebelles du M23 (30 octobre 2013)
  5. Les FARDC prennent le contrôle de Rumangabo, le M23 en fuite (28 octobre 2013)
  6. Les FARDC délogent le M23 de Rutshuru-centre après Kiwanja et Kibumba (27 octobre 2013)
  7. Nord-Kivu: les FARDC délogent le M23 de Kibumba (26 octobre 2013)
  8. Nord-Kivu: les FARDC contrôlent le centre de Kibumba après avoir repoussé le M23 (25 octobre 2013)
  9. Joseph Kabila annonce la formation d'un gouvernement de cohésion nationale (23 octobre 2013)
  10. Enfants soldats dans le M23: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre le Rwanda (3 octobre 2013)
  11. Rançon de la distraction au Palais du Peuple: arrivée massive des Rwandais à Rutshuru (2 octobre 2013)
  12. Konde Vila-Kikanda accuse le Rwanda de « véritable casus belli » avec les obus tirés sur Goma « à partir de Rubavu » (27 août 2013)
  13. Nord-Kivu: reprise des combats entre FARDC et M23 à Kibati (22 août 2013)
  14. L'infiltration des FARDC se confirme (14 août 2013)
  15. Goma: la méfiance contre la MONUSCO s'installe (5 août 2013)
  16. Les rebelles du M23 arrêtent 110 personnes à Rutshuru (28 juillet 2013)
  17. Les rebelles du M23 tuent des civils et commettent des viols, rapporte Human Rights Watch (22 juillet 2013)
  18. Les exploits des FARDC contre le M23 sont motivés par l'assistance du gouvernement, dit Mende (19 juillet 2013)
  19. Démarrage en RDC de l'Examen d'Etat édition 2012-2013 (24 juin 2013)
  20. Kabila doit « casser autour de lui, au-delà du déclic Amisi Tango Four » (24 novembre 2012)
  21. Les rebelles du M23 commettent des crimes de guerre (11 septembre 2012)
  22. Kinshasa confirme la présence des Rwandais au sein du M23 (10 juin 2012)
  23. Human Rights Watch: Le Rwanda doit cesser d'aider le criminel de guerre présumé Bosco Ntaganda (4 juin 2012)
  24. L'ONU accuse le Rwanda de soutenir les rebelles liés à Bosco Ntaganda (29 mai 2012)
  25. Les FARDC récupèrent 25 tonnes d'armes dans la ferme de Bosco Ntaganda (9 mai 2012)
  26. Nord-Kivu: les localités de Masisi et Rutshuru sous contrôle de l'armée (6 mai 2012)
  27. Tête à tête Joseph Kabila et les officiers militaires du Nord et Sud Kivu (10 avril 2012)
  28. La Ceni publie les derniers résultats partiels des élections législatives (2 février 2012)
  29. Les groupes armés poursuivent l'exploitation illégale des minerais à l'est (16 février 2011)
  30. L'ONU sanctionne des leaders FDLR et un commandant CNDP intégré aux FARDC (2 décembre 2010)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.