Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les incidents de Likasi

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 8 mars 2008

Deux morts du côté des civils et plusieurs policiers blessés. C'est le premier bilan obtenu des services de sécurité en rapport avec le drame qui a eu lieu jeudi dernier à Likasi, une des principales villes minières de la province du Katanga. Ils sont victimes d'un accrochage entre la police et une foule de creuseurs excités qui protestaient contre leur évacuation des concessions minières de la Gécamines. D'ores et déjà, l'on craint que le phénomène BDK ne fasse tache d'huile car, apparemment l'ordre de tirer n'avait pas été donné par la hiérarchie de la province.

Deux morts du côté des civils et plusieurs policiers blessés. C'est le premier bilan obtenu des services de sécurité en rapport avec le drame qui a eu lieu jeudi dernier à Likasi, une des principales villes minières de la province du Katanga. Ils sont victimes d'un accrochage entre la police et une foule de creuseurs excités qui protestaient contre leur évacuation des concessions minières de la Gécamines. D'ores et déjà, l'on craint que le phénomène BDK ne fasse tache d'huile car, apparemment l'ordre de tirer n'avait pas été donné par la hiérarchie de la province.

La RDC n'a pas fini de verser des larmes sur la disparition de ses fils un peu partout sur l'ensemble du territoire national. La dernière tragédie en date est arrivée jeudi 6 mars 2008 à Likasi, dans la province du Katanga.

Le sang a coulé des suites d'un accrochage entre les forces de l'ordre et une foule de creuseurs qui avaient pris d'assaut les rues de cette ville pour manifester contre la décision prise par l'autorité locale de les évacuer des concessions minières de la Gecamines. Premier bilan provisoire : deux morts du côté des manifestants et plusieurs policiers blessés.

A Likasi, les ONG et autres activistes des droits de l'homme disent qu'il s'agit d'un cri de revendication d'une population qui se voit privée de tout ou écartée de la jouissance des produits de son sol et son sous-sol.

«Tout est parti du comportement de ceux qui ont géré le secteur minier avant l'avènement de la 3ème République. Ils ont morcelé tout le territoire de la province du Katanga qu'ils ont distribué aux minings qui pullulent actuellement au Katanga», dit M. Ilunga. Et de poursuivre : « Dans cette démarche du cadastre minier, rien n'a été laissé aux populations locales. Cela contrairement aux textes légaux qui stipulent qu'il soit réservé des concessions dites d'exploitation artisanale.

C'est ainsi que, dépourvus des moyens de leur subsistance et n'ayant pas d'autre choix, les populations locales de Likasi se sont rabattues sur les concessions presque abandonnées de la Gecamines.

Voilà le n?ud du problème, qui n'apparaît pas au premier coup. Car, les creuseurs surexcités et désespérés estiment, à tort ou à raison, revendiquer ce qui leur revient de droit. Ce quiproquo, mieux cette confusion entretenue entre les textes légaux et leur application sur le terrain, ne peut aboutir qu'à des cas malheureux que l'on déplore.

La police est intervenue pour rétablir l'ordre public troublé par les manifestants. Mais la question que d'aucuns se posent est celle de savoir si les policiers qui ont tiré sur des populations civiles avaient reçu l'ordre de leur hiérarchie, encore moins celle de l'autorité provinciale. Des témoins disent que les manifestants étaient armés de pierres et n'ont pas hésité à les lancer sur les policiers. Ce qui aurait provoqué l'ire de ces derniers qui se sont trouvés en insécurité, ce qui tomberait dans le cas de légitime défense. Mais à tout prendre, il s'agit d'un problème d'appréciation du danger que représentait la manifestation des creuseurs.

«Dans une province où les recettes produites par la DGI, la DGRAD et le péage ne profitent à la province, l'on ne peut qu'enregistrer des frustrations, lesquelles, mal maitrisées, finissent toujours par des réactions violentes.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.