Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Mandat d'arrêt contre Bosco Ntaganda, le Pareco appuie la décision de la CPI

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 30 avril 2008

Bosco Ntaganda
Bosco Ntaganda

Le Pareco, mouvement armé du Colonel Mugabo, qui figure parmi les groupes armés signataires de l'acte d'engagement appuie la démarche de la Cour pénale internationale (CPI) dans l'exécution du mandat d'arrêt international contre Bosco Ntaganda. Le président de ce mouvement, Sendugu Museveni, souligne que les auteurs des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité et de génocide ne doivent pas rester impunis, rapporte radiookapi.net

M.Sendugu croit que l'arrestation de Bosco Ntaganda ne peut en aucun cas affecter la démarche du programme Amani, dans la recherche de la paix dans les provinces du Nord et Sud-Kivu.« Nous, nous disons que, c'est une bonne chose, c'es-à- dire, tout le monde qui s'est mis à commettre des génocides, des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité, il faut qu'il soit puni quel que soit l'endroit où il peut se retrouver, que ça soit sur le sol congolais ou à l'étranger, au moins que ça soit une leçon pour les autres », explique-t-il.

Le mandat lancé par la CPI ne peut pas mettre en danger quoi que ce soit dans le processus de paix ? A ce sujet, le président du Pareco répond : « Le processus n'a rien à faire avec le mandat d'arrêt de Jean Bosco Ntaganda. Jean Bosco Ntaganda c'est un individu, tandis que le programme, c'est un processus qui implique tous les groupes armés. Parmi les groupes armés, il peut y avoir un qui a commis un crime de guerre, cela n'empêche pas que le programme Amani aboutisse. Il faudrait que le CNDP, comprenne que ça évolue




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.