Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Milliards chinois : tous les secrets aux députés ce jeudi 08 mai 2008

Article précédant | Suivant
La Prospérité - 8 mai 2008


Assemblée Nationale
A l'Assemblée nationale, la plénière de mercredi a décidé d'entendre ce jeudi 8 mai 2008, 4 membres du gouvernement dans le but d'éclairer la religion de la représentation nationale sur les clauses des contrats signés avec la Chine pour les infrastructures contre l'exportation des minerais. Sans tabous, ni détours, les conventions conclues entre la RD. Congo et la République Populaire de Chine seront dévoilées ce jeudi 8 mai, à 11H45', à la plénière de l'Assemblée Nationale. Pierre Lumbi Okongo, Ministre des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction, et, Martin Kabwelulu, Ministre des Mines, ont été instruits, lors du conseil des Ministres présidé par Joseph Kabila ce lundi, 5 mai, à la Cité de l'Unité Africaine, à Mont-Ngaliema, d'en informer pleinement les deux chambres du Parlement.

Contrats d'infrastructures et d'exploitation minière, fini donc les secrets

L'exercice, si âpre soit-il, consistera, en effet, pour les deux ministres, à éclairer les lanternes des Députés et Sénateurs sur les tenants et aboutissants de ces Conventions axées essentiellement sur les travaux de réhabilitation des infrastructures de base et l'exploitation des ressources minières en RD. Congo. Le but avoué de cette démarche gouvernementale est, croit-on savoir, de livrer à la représentation nationale, au Palais du Peuple, tous les secrets de ces conventions.

Ce qui, raisonnablement, pourrait l'édifier sur leur bien­ fondé, s'il faut espérer matérialiser, au cours de cette législature, les grands chantiers tels que prônés par le Président Joseph Kabila, lors de son investiture, le 6 décembre 2006.

Kamhere toujours Vital, l'a si bien dit aux Députés hier, lorsqu'il insistait sur la présence des uns et des autres à cette plénière de tous les enjeux.

Le Président de l'Assemblée Nationale rappelait, en outre, qu'il était temps de couper l'herbe sous les pieds, en étalant sur la place publique, la face cachée de ces conventions négociées avec les chinois. De telle sorte que tout Député soit en mesure de cerner tous les contours de ce dossier qui engage la nation congolaise, face à son destin.

Concrètement, les deux ministres s'étendront, tour à tour, sur les contrats RDC/Gécamines ? Exim Bank/China et   RDC/Gécamines-CDB (China Development Bank et Associés). Ils démontreront certainement l'impact attendu de l'exécution de ces contrats notamment, dans les domaines des infrastructures routières, des voiries urbaines et de la santé. L'évolution de la coopération sino-congolaise qui, du reste, a réjoui le gouvernement lundi 5 mai, était nettement appréciée. A ce jour, le montage financier est complètement bouclé.

12.000 tonnes d'équipements destinés à l'opérationnalisation de plusieurs chantiers à Kinshasa, la capitale, et en provinces, sont déjà en route. Au plus tard, fin août, disait Pierre Lumbi au Conseil des Ministres, l'exécution de ces contrats prendra sa vitesse de croisière. Au fait, c'est un bateau qui a déjà pris le large. Et, très bientôt, les congolais en recueilleront les premiers fruits.

Le tour du Sénat viendra

Après la première phase, les deux ministres passeront, très prochainement, au Sénat. Il sera également question de dire des vérités crues aux sages sur les milliards chinois. Ce sera le même type d'exercice pédagogique. D'une part, les actions projetées sur le plan des infrastructures routières, ferroviaires, sanitaires et sociales. Et, d'autre part, leur incidence sur l'exploitation des gisements miniers, au Katanga.

LPM/La Prospérité




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.