Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Un journaliste et son épouse tués à kinshasa, colère dans le quartier

Article précédant | Suivant
MISNA - 3 novembre 2005 13:30

Franck Kangundu, le journaliste du quotidien 'La Référence Plus' qui a perdu la vie cette nuit avec son épouse dans la commune de Limete, près de Kinshasa, capitale congolaise, a été pris d'assaut devant le portail de son habitation vers 1h15 (heure locale), de retour de la rédaction, où sa femme était allé le chercher en voiture. Ce sont les dernières précisions fournies par des sources locales de la MISNA relatives à la violente agression survenue dans le quartier de Mombele, à Limete. Cette même source confirme qu'un des fils du couple, alerté par les bruits venant de l'extérieur de la maison, a été blessé par balle à l'épaule droite par un des deux hommes armés ayant agressé ses parents. Les assaillants n'auraient dérobé, semble-t-il qu'un téléphone portable, et peut-être une somme d'argent, mais aurait refusé de prendre les clefs de la voiture données par le journaliste. Une patrouille qui circulait dans la zone aurait été bloquée dans sa tentative d'intervention par les hommes armés qui ont tiré des coups d'arme à feu en l'air pour la dissuader. La source locale souligne qu'en réalité cette attaque n'a pas été menée par les deux seuls agresseurs mais que d'autres auraient bloqué deux postes de police locaux, distrayant les forces de l'ordre par des tirs d'arme à feu en l'air. Une équipe de la police locale et une autre de la police d'intervention rapide seraient en train de mener l'enquête à Limete et tenteraient d'apaiser le climat de tension que l'on respire dans ce quartier, après que des habitants du quartier, surtout des jeunes, aient engagé un mouvement d'agitation sociale pour protester contre le manque de réaction et d'efficacité des forces de l'ordre face à ce double homicide. Le malaise est réel dans cette localité aux abords de Kinshasa où l'assassinat de cette nuit ne serait que la pointe de l'iceberg, dans un contexte plus général d'insécurité diffuse et de persistance d'une poche de criminalité, en particulier à Mombele. Un appel à l'apaisement et à la collaboration dans l'enquête a d'ailleurs été lancé par le responsable de la sécurité du district de Moamba, dont dépend la commune de Limete. Mais cette explication se doublerait d'une autre, suggère la source de la MISNA, qui souligne le fait que le maigre butin emporté par les malfaiteurs a suscité quelques perplexités. La source rappelle que Franck Kangundu, directeur de la rubrique politique du quotidien, était aussi un proche collaborateur du numéro deux du parti présidentiel Marie-Anne Lukinana et que ses écrits pouvaient déranger des milieux hostiles à la puissante secrétaire générale du Pprd (Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie), suggérant ainsi que les hommes l'ayant attaqué et tué cette nuit cherchaient en réalité à la faire taire définitivement.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.