Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Lancement d'un programme de réhabilitation routière en RDC

Article précédant | Suivant
MONUC - 8 juillet 2008

Anatase Matenda
©
Le gouvernement de la RDC, la Banque Mondiale et la Grande-Bretagne ont lancé, le 8 juillet 2008 à Kinshasa, un programme «Pro Routes» d’un coût total de 110 millions de dollars pour la réhabilitation et l’entretien de 1.800 km de routes prioritaires en RDC.

La cérémonie de signature du Protocole d’Accord de financement entre le gouvernement congolais et la Banque Mondiale, en partenariat avec la Grande Bretagne, a connu la participation d’Athanase Matenda, ministre des Finances, de Marie Françoise Marie Nelly, directrice de la Banque Mondiale en RDC et de Nick Kay, ambassadeur de la Grande Bretagne en RDC.

Le programme «Pro Routes» vise essentiellement à appuyer le gouvernement congolais dans la réhabilitation du réseau routier prioritaire dans la Province Orientale, au Sud Kivu et au Katanga.

Pour l’ambassadeur britannique en RDC, Nick Kay, ce réseau routier et «ce désenclavement aidera à réduire la pauvreté en assurant à 3 millions de Congolais l’accès aux marchés et aux services essentiels tels que les hôpitaux et les écoles, actuellement inaccessibles à de nombreuses personnes».

Ce projet, selon le ministre des Finances, M. Matenda, pourrait également aider «à revivifier les centres de production, en incitant la population à reprendre leurs activités laissées en berne par manque de débouchés dû aux problèmes d’évacuation» et «à la restauration et à la consolidation de l’autorité de l’Etat sur l’étendue de la République, gage d’un développement harmonieux du pays».

De son côté, la directrice de la Banque Mondiale en RDC, Marie Françoise Maire Nelly, a expliqué que le projet «constitue une consolidation des efforts entrepris par la Banque au cours des dernières années à travers les projets d’urgence».

«Ces projets d’urgence ont déjà permis d’ouvrir 4.200 km de routes, et permettra ainsi de couvrir plus de 40% des 15.000 km de routes ultra prioritaires», a-t-elle dit.

La première phase du projet auquel le gouvernement britannique apporte une contribution de 60 millions de dollars et la Banque Mondiale y contribue pour 50 millions de dollars couvrira une période de 5 ans.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.