Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Un complot contre Kimbuta ?

Article précédant | Suivant
La Prospérité - 21 juillet 2008

André Kimbuta
Les proches du Gouverneur, André Kimbuta, sont montés au front pour le défendre contre les accusations du présumé assassin de Botethi. Ils sont convaincus que le Gouverneur est victime d'un complot visant la déstabilisation des Institutions provinciales. Pour Kimbuta donc, la démission n'est pas à l'ordre du jour. Le MLC, parti politique du défunt Daniel Botethi, estime que, bien que cité, André Kimbuta jouit de la présomption d'innocence. Cependant, le MLC estime que le Gouverneur de Kinshasa devrait démissionner pour ne pas obstruer la procédure. Le PPRD, parti politique de Kimbuta, préfère laisser le Tribunal militaire dire le droit, sanctionner sévèrement tous les coupables.
Le Tribunal militaire de garnison de Ngaliema, siégeant en matière répressive et flagrance au Camp Kokolo, se déplace, aujourd'hui lundi 21 juillet, sur le lieu où avait été tué, un certain dimanche 6 juillet, le Vice-président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa, Daniel Botethi. Ce procès est devenu plus qu'intéressant depuis que l'un des présumés assassins a cité nommément le Gouverneur André Kimbuta comme commanditaire du crime. Les réactions fusent de partout. D'abord, les proches du Gouverneur qui sont loin de baisser pavillon. Tout le week-end, les pro Kimbuta sont au devant de la scène. L'objectif étant de démontrer que les accusations de Patrick Mwewa sont dénuées de tout fondement. On s'attaque à la personne même de Patrick Mwewa, bandit de grand chemin et multirécidiviste. Un homme sans âme qui n'a pas hésité à éliminer physiquement un jeune et brillant député provincial. Un Patrick Mwewa incohérent qui tient des propos contradictoires. « Mwewa devra dire où et quand il a vu le Gouverneur ? Comment a-t-il pu faire le lien entre le criminel Kady et l'Autorité urbaine ? ». Dans l'entourage du Gouverneur de Kinshasa, quelqu'un a conseillé à Kimbuta d'attaquer le prévenu Mwewa en justice pour imputations dommageables. Kimbuta et ses hommes avancent bien la thèse d'un complot. Un complot qui viendrait d'où ? Ils pensent aux partis qui demandent au Gouverneur de démissionner sans attendre le verdict du Tribunal militaire. Une allusion au MLC qui a demandé, samedi 19 juillet, à Kimbuta de se mettre à la disposition de la justice. Question, a-t-on argumenté, de ne pas obstruer la procédure en cours. Le MLC ne veut pas laisser à Kimbuta le temps d'utiliser ses pouvoirs pour empêcher le Tribunal militaire de faire correctement son travail. Dans l'entourage du Gouverneur, on fait une autre lecture. « Tous ces commentaires font penser qu'il s'agit non seulement d'un complot pour atteindre le Gouverneur mais pour déstabiliser les institutions de la Capitale ». Les proches du Gouv. n'écartent pas l'hypothèse selon laquelle les comploteurs sont dans sa propre famille politique. « En effet, est-il besoin de rappeler l'énorme surprise qu'a constitué l'élection de Kimbuta à la tête de la Ville de Kinshasa et l'acharnement régulier de ses ??amis'' à le faire tomber dans des pièges ? », a-t-on entendu dire. Le PPRD, en tout cas, a communiqué sa position. Le Tribunal militaire doit faire son travail jusqu'au bout. Les coupables devront subir la rigueur de la loi. Mais, pour l'instant, il n'est pas question de pousser André Kimbuta à la démission. Celui-ci va continuer à travailler le plus normalement du monde.
Le manque d'intérêt
Chez Kimbuta on dit que ce dernier n'a aucun intérêt à éliminer physiquement Daniel Botethi. André Kimbuta est Gouverneur, chef de l'exécutif provincial et Daniel Botethi, avant sa mort, était 1er Vice-président de l'Assemblée provinciale. Personne ne pouvait prendre la place de l'autre. En plus, Kimbuta a réussi à fidéliser sa majorité à l'Assemblée provinciale. Ses édits passent sans problème et son programme quinquennal suit son cours normal. Qui plus, le défunt et le Gouv. sont parents.
Dans l'opinion à Kinshasa, le point de vue dominant est le suivant : au prévenu Patrick Mwewa d'apporter les preuves de ses affirmations, au Gouverneur de prouver son innocence et au Tribunal de rendre justice.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.