Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Bukavu: la société civile dénonce un "climat de guerre"

Article précédant | Suivant
MISNA - 4 novembre 2005 21:18

Un climat d'insécurité grandissante, des incarcérations arbitraires de militaires, de nouvelles désertions au sein des forces gouvernementales et un climat de "panique diffusée" sont dénoncés à Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu, dans un document de la société civile locale reçu par la MISNA à travers le Réseau pour la paix au Congo. Des témoins crédibles rapportent que des militaires ont abandonné les rangs pour se joindre à un groupe d'officiers fidèles à Jules Mutebusi, l'officier protagoniste d'une attaque à Bukavu en 2004, actuellement au Rwanda ; il y a deux jours, son nom a été mis sur une liste dressée par le Conseil de sécurité de l'Onu qui interdit l'expatriation et gèle les biens financiers d'une quinzaine d'individus coupables de crimes en ex-Zaïre. "Encore une nouvelle guerre à l'Est de la R.D. Congo ? " est le titre du rapport, qui accuse les autorités de Bukavu ne feraient rien pour démentir les rumeurs sur une possible reprise des hostilités. La crainte de nouveaux affrontements armés dans cette région, l'une des plus instables du pays, sont alimentées par les pillages et les exactions continuels qui se produisent ces derniers temps aux alentours de Bukavu; ces actes de violence ont été récemment signalés dans un rapport sur la sécurité de l'International rescue committee (Irc) ; plusieurs groupes rebelles, dont la plupart provenant du Rwanda, sont présents dans la zone.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.