Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Patrick Mwewa affronte Kimbuta mardi prochain

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 30 juillet 2008


Procès sur le meurtre du député provincial Daniel Botethi. Hier mardi 29 juillet, André Kimbuta Yango - gouverneur de la ville-province de Kinshasa ? a comparu devant le tribunal militaire de garnison de Kinshasa/Ngaliema. Mais, la confrontation avec son accusateur n'a pas eu lieu. Elle a été remise au mardi 5 août 2008. Car, le prévenu qui l'a chargé, Patrick Mwewa, était pointé absent. Ce dernier est hospitalisé à la Clinique Ngaliema, après une nouvelle intervention chirurgicale. Opération consécutive à la balle reçue au cours de l'échange des tirs entre sa bande et le garde du corps du député assassiné.

Cité comme commanditaire de l'assassinat de Daniel Botethi Loleke, vice-président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa, le gouverneur André Kimbuta ? renseignant - a été confronté aux coaccusés de Patrick Mwewa à l'audience du mardi 29 juillet 2008. Aux audiences passées, Patrick Mwewa avait soutenu devant le tribunal que c'est Kady qui était en contact avec les hommes du gouverneur. Mais à la question du ministère public, le prévenu Kady Munungu a été le premier à dédouaner André Kimbuta. Et voici sa réponse : « Oui, je le connais. C'est le gouverneur de Kinshasa ». Deuxième question : « Où l'avez-vous déjà vu ? ». Réponse du prévenu : « Je le vois à l'écran ». Quant aux collaborateurs du gouverneur, Kady a dit ne pas les connaître. Répondant à son tour au tribunal à propos de Kady, le gouverneur Kimbuta a répondu en ces termes : « C'est à l'audience d'hier (Ndlr : lundi 28 juilet) que je l'ai vu. Jamais auparavant ».

Et le ministère public de poser encore cette question au gouverneur cité : « Comment pouvez-vous réagir à ce sujet ? ». Réaction du gouverneur Kimbuta : « Il est temps de dire à la population qu'on doit respecter les autorités du pays. S'il faut croire en de tels gens, le pays est vraiment en danger ».

La même scène s'est répétée avec le prévenu Inoki Lesene : « Je ne connais pas le gouverneur. Je ne le vois qu'à la télé ». A son tour, André Kimbuta a déclaré n'avoir jamais vu Inoki. Le prévenu Ngoy Kasongo, alias Moto ya Katanga, a abondé dans le même sens : « Je n'ai rien à dire. Il n'y a pas de lien entre moi et Kady. Même si nous avons acheté des SIM au même endroit ». Entre-temps, une question a été posée à Godard Motemona, ministre provincial de la Sécurité : « Etiez-vous au courant que les balles crépitaient cette nuit-là du côté de St Luc ? ». Réponse de Godard Motemona : « Non ». Il faudrait noter que sur ce chapitre, ni les avocats de la partie civile, ni ceux de la défense n'ont posé aucune question au gouverneur Kimbuta Yango. Ce qui a poussé le ministère public à dire ceci : « Le gouverneur peut rentrer. On aura besoin de lui quand Patrick Mwewa sera là».

En guise d'au revoir, le renseignant André Kimbuta Yango s'est adressé en ces termes au tribunal militaire : « Je suis victime d'une accusation gratuite, mensongère et non fondée. En tant qu'être humain et père de famille, j'ai subi un préjudice moral incalculable. Que toute la lumière soit donc faite sur cette affaire ». Et c'est à 15h12'' que Kimbuta Yango, gouverneur de Kinshasa, a pris congé du tribunal militaire. Les siens étaient en liesse. Car, il venait de gagner la première manche. Sa confrontation avec le prévenu Patrick Mwewa aura lieu à l'audience du mardi 5 août 2008. A cette même occasion, le tribunal aura à recevoir la déposition de la policière Kapi, une parente de Patrick Mwewa qui réside au camp Lufungula. Sont aussi attendus : Nsaka de la SNEL et l'opérateur Mfuti Biriko de la police.

Mais pour le ministère public, dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 juillet 2008, Kady et ses hommes ont opéré de la même manière que lors du meurtre du député Daniel Botethi. Ce qui mène l'organe de la loi sur la voie d'un crime crapuleux. Surtout après avoir entendu les propos de certains détenus sur le comportement du condamné à mort Kasongo « Phénomène ».




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.