Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le Premier ministre Antoine Gizenga de retour à Kinshasa

Article précédant | Suivant
Forum des As - 5 août 2008
Antoine Gizenga

C'est un Gizenga requinqué qui est rentré lundi 04 août 2008 de Chine. Le Premier ministre revient de l'Empire du milieu où il a passé une dizaine de jours de vacances. Même si le chef du gouvernement, qu’on connaît avare des déclarations, n’a rien révélé sur son séjour chinois, la mine qu’il affichait trahissait bien sa bonne forme. Avant de reprendre du service, le Premier ministre pourra encore humer l’air frais que lui renvoie généreusement le fleuve Congo. Car, apprend-on, Antoine Gizenga a au moins une semaine de vacances à Kinshasa. D’ores et déjà, la retraite chinoise semble avoir eu des effets bénéfiques sur Antoine Gizenga. Il est vrai que la Chine millénaire est connue pour sa médecine traditionnelle particulièrement pour ses potions de régénération. Octogénaire, le patriarche du Palu avait bien besoin d’une cure de jouvence. C’est visiblement chose faite.

Reste que c’est un pays en proie à l’insécurité,  aux rumeurs récurrentes sur le remaniement et à la sempiternelle ‘‘vie chère’’ que le Premier ministre retrouve. En plus de Daniel Botethi, Kinshasa a connu en l’absence d’Antoine Gizenga d’autres cas d’insécurité assortis de mort d’hommes. Le cas le plus médiatisé parce que concernant un homme public est celui de l’artiste comédien Mbonge. Chargé constitutionnellement de gérer le pays au quotidien, le Premier ministre est appelé à trouver la solution idoine à la problématique de l’insécurité.

Vieux briscard de la politique congolaise, Gizenga n’ignore pas que Kinshasa bruisse des rumeurs sur le remaniement ministériel. Mieux, le Premier ministre sait sans doute que des simulations concoctées dans certains cénacles du pouvoir congolais le donnent pour partant. En lieu et place de Gizenga III, certains observateurs n’excluent pas la thèse de voir la Primature changer de titulaire. Hypothèse d’école?  Cas de figure réaliste? Toujours est-il qu’après la cure d’amaigrissement du gouvernement, le Cabinet ne brille toujours pas par son efficacité. Si certains ministres tirent leur épingle du jeu, il n’en est pas de même pour l’ensemble de l’équipe gouvernementale.

Voilà qui promet une rentrée difficile pour le Premier ministre. D’autant que s’il survit à la tempête actuelle, Antoine Gizenga devra affronter dans moins d’un mois la rentrée scolaire avec son lot de menace de grève et des difficultés pour les parents à s’acquitter des frais scolaires. Incontournable politiquement dans la gestion de l’Ouest et plus particulièrement de la capitale, Antoine Gizenga détient encore des cartes maîtresses dans ses mains.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.