Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Goma : Clôture de la réunion du Comité de pilotage du Programme Amani

Article précédant | Suivant
MONUC - 8 août 2008

In an official statement, the Committee reminds the armed groups of their responsibility to unconditionally take part in the process, in accordance with the Goma Acts of Engagement. It proposes the immediate launching of the Disarmament, Demobilisation and Reintegration programme.
A la clôture de la réunion du Comité de pilotage du Programme Amani à Goma le jeudi 7 août 2008, le Comité se réjouit du retour, dans le processus de paix, du Congrès National pour la Défense du Peuple et des Forces Républicaines Fédéralistes, qui avaient suspendu toute participation aux travaux. Le Comité a adopté des résolutions et recommandations, appelant notamment à l’accélération du processus du Programme Amani et à la finalisation et l’adoption du plan de désengagement dans le plus bref délai.

Dans un communiqué, le Comité rappelle aux groupes leur obligation de participer aux travaux sans conditions préalables conformément aux Actes d’engagement. Il propose le lancement immédiat du programme de Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR) et l’intégration des groupes qui se sont regroupés spontanément et pour les forces non en contact.

Le Comité recommande également le rétablissement de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue des provinces du Nord et Sud Kivu, ainsi que le démantèlement de toutes les barrières irrégulières et la libre circulation des personnes et des biens.

Il a souligné l’importance d’engager des poursuites judiciaires de façon systématique et de renforcer la lutte contre l’impunité, en particulier pour les violences sexuelles.

Le Comité de pilotage recommande la prise en compte et l’examen par la Commission Techniques Mixte Paix et Sécurité de toutes les préoccupations des groupes armés.

Enfin, il recommande la tenue d’une réunion hebdomadaire de la plénière de la Commission Technique Mixte Paix et Sécurité, et la tenue d’une réunion mensuelle du Comité de Pilotage alternant entre Bukavu, Goma et Kinshasa.

Dans son intervention à la cérémonie de clôture, Alan Doss, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en RDC, a particulièrement insisté sur le facteur temps en invitant les acteurs politiques du Programme Amani à aller de l’avant.

«Nous devons tous aller de l’avant, avec ce qui a été décidé et consenti. Je sais qu'il y a des problèmes ; il y a des difficultés, mais il faut trouver des solutions. Si tout le monde est venu, c’est pour résoudre les problèmes et surtout pour mettre fin définitivement aux conflits qui ont déchiré cette région».

«C’est dans ce sens que nous avons la responsabilité, surtout la MONUC et les Nations Unies, devant la communauté internationale, de voir comment, ensemble, nous pouvons accélérer le processus», a-t-il conclu.

En marge des travaux, les membres du Comité de pilotage du Programme Amani ont rendu visite le jeudi 7 août 2008 aux milliers de déplacés du camp de Kibumba situé à une vingtaine de kilomètres au Nord de Goma, dans le territoire de Rutshuru.

Les déplacés ont à cette occasion exprimé leur désir de rentrer dans leurs milieux d’origine. Mais ils demandent que le gouvernement sécurise au préalable les zones concernées. Les efforts sont en cours pour le rétablissement de l’autorité de l’état, a répondu Denis Kalume, Ministre d’Etat chargé de l’Intérieur, Décentralisation et Sécurité.

Le Camp de Kibumba compte à ce jour près de 10 mille ménages, qui ont fui l’insécurité dans les secteurs de Ntamugenga, Rugari, et Gatwa, à environ 50 km de Goma, dans le territoire de Rutshuru.

Le porte parole des déplacés de Kibumba a signalé au Comité de pilotage que plusieurs autres familles continuent d’arriver depuis la mi-juillet, suite à l’intensification des mouvements des hommes armés dans certains coins de Rutshuru. Pour lui, la situation humanitaire des déplacés reste précaire.

En réponse, l’Abbé Malu Malu, Coordonnateur du Programme Amani, a expliqué l’évolution du programme Amani jusqu’à ce jour. Selon lui, la clé du problème du retour de la paix dans la province se trouve dans le désengagement effectif des groupes armés.

Les déplacés, dont certains ont des membres de leur famille au sein de ces groupes armés, ont aussi un rôle à jouer dans le conscientisation de ces derniers sur l’importance du désengagement, a-t-il conclu.


Autres articles


  1. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  2. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)
  3. Message de Joseph Kabila à la nation après la victoire des FARDC contre les rebelles du M23 (30 octobre 2013)
  4. Les FARDC prennent le contrôle de Rumangabo, le M23 en fuite (28 octobre 2013)
  5. Les FARDC délogent le M23 de Rutshuru-centre après Kiwanja et Kibumba (27 octobre 2013)
  6. Nord-Kivu: après Kibumba, les FARDC récupèrent la localité de Kiwanja (27 octobre 2013)
  7. Nord-Kivu: les FARDC délogent le M23 de Kibumba (26 octobre 2013)
  8. Nord-Kivu: les FARDC contrôlent le centre de Kibumba après avoir repoussé le M23 (25 octobre 2013)
  9. Joseph Kabila annonce la formation d'un gouvernement de cohésion nationale (23 octobre 2013)
  10. Enfants soldats dans le M23: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre le Rwanda (3 octobre 2013)
  11. Rançon de la distraction au Palais du Peuple: arrivée massive des Rwandais à Rutshuru (2 octobre 2013)
  12. Konde Vila-Kikanda accuse le Rwanda de « véritable casus belli » avec les obus tirés sur Goma « à partir de Rubavu » (27 août 2013)
  13. Les obus tombés à Goma seraient partis du Rwanda, selon le vice-gouverneur du Nord-Kivu (23 août 2013)
  14. Nord-Kivu: reprise des combats entre FARDC et M23 à Kibati (22 août 2013)
  15. L'infiltration des FARDC se confirme (14 août 2013)
  16. Goma: la méfiance contre la MONUSCO s'installe (5 août 2013)
  17. Les rebelles du M23 arrêtent 110 personnes à Rutshuru (28 juillet 2013)
  18. La RDC demande au Rwanda d'arrêter des officiers du M23 sur son territoire (26 juillet 2013)
  19. Les rebelles du M23 tuent des civils et commettent des viols, rapporte Human Rights Watch (22 juillet 2013)
  20. Les exploits des FARDC contre le M23 sont motivés par l'assistance du gouvernement, dit Mende (19 juillet 2013)
  21. Démarrage en RDC de l'Examen d'Etat édition 2012-2013 (24 juin 2013)
  22. La RD Congo ne négociera pas avec les rebelles du M23 (20 novembre 2012)
  23. Les rebelles du M23 commettent des crimes de guerre (11 septembre 2012)
  24. Kinshasa confirme la présence des Rwandais au sein du M23 (10 juin 2012)
  25. Human Rights Watch: Le Rwanda doit cesser d'aider le criminel de guerre présumé Bosco Ntaganda (4 juin 2012)
  26. L'ONU accuse le Rwanda de soutenir les rebelles liés à Bosco Ntaganda (29 mai 2012)
  27. Les FARDC récupèrent 25 tonnes d'armes dans la ferme de Bosco Ntaganda (9 mai 2012)
  28. Nord-Kivu: les localités de Masisi et Rutshuru sous contrôle de l'armée (6 mai 2012)
  29. Tête à tête Joseph Kabila et les officiers militaires du Nord et Sud Kivu (10 avril 2012)
  30. La Ceni publie les derniers résultats partiels des élections législatives (2 février 2012)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.