Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Mbuji-Mayi : confusion à l'AMP, 3 coordinations provinciales parallèles

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 23 août 2008


Le torchon brûle à Mbuji Mayi entre les membres de l'Alliance pour la majorité présidentielle AMP, famille politique du président Joseph Kabila. En effet, 3 coordinations provinciales ont vu le jour en l'espace de trois mois. La dernière en date, montée il y a une semaine par le gouverneur de province Alphonse Ngoy Kasanji est contestée par les membres des deux premières. Pour sa part, la coordination nationale à Kinshasa rappelle à l'ordre et au respect strict des textes prescrits par son comité politique, rapporte radiookapi.net

La 3e coordination a été mise en place le week-end dernier. Le vote a eu lieu en la résidence du gouverneur de province. Elle est présidée par le RCD/KML suivi des membres du PPRD, le parti présidentiel, et d'un résistant Maï Maï. Cette coordination, nous l'avons dit, est la troisième installée en l'espace de trois mois. Benoît Kazadi, secrétaire exécutif du PPRD, réagit : « Nous dénonçons ce qui vient d'être fait. C'est encore une unième tentative de fragilisation de la famille politique du chef de l'Etat au Kasaï Oriental et à mon avis, la résidence officielle du gouverneur de province n'est pas le siège de l'AMP. Nous nous en remettons au comité exécutif national de l'AMP pour installer officiellement la coordination, conformément à la clé de répartition qui a été décidée par le comité politique national. Et je dis que ce qui s'est fait est une mascarade et une tricherie »
En réaction, le conseiller particulier du gouverneur de province affirme que l'autorité provinciale a été mandatée par la coordination nationale de l'AMP à Kinshasa. Pour lui, les agitations viennent de ceux qui parlent de la démocratie et ne veulent pas en respecter les règles de jeu.
Le secrétaire exécutif adjoint du bureau national de l'AMP, lui, appelle au respect des textes. Koyagialo Gbase déclare : « Nous n'avons pas encore installé une seule coordination dans la province du Kasaï Oriental. Nous devons nous conformer aux directives du comité politique de l'AMP. Ni nous au niveau du secrétariat exécutif national, ni le gouverneur de province ne peut désigner personne à des postes »





TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.