Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'armée et les ex-factions violent et pillent, selon un rapport de MONUC

Article précédant | Suivant

KINSHASA, le 4 mars (IRIN) - Des éléments des factions rebelles et de la nouvelle armée nationale intégrée ont pillé, violé et incendié des villages du Nord-Kivu dans l'est de la République démocratiques du Congo, a révélé une enquête spéciale menée par la Mission de l'Onu en RDC (MONUC) et publiée le 24 février.

«L'équipe des enquêtes spéciales de la section des droits de l'homme de la MONUC a confirmé que des actes de pillage systématique et de viols à grande échelle ont été commis par toutes les parties suite aux combats à Kanyayonga du 12 au 15 décembre 2004 », a déclaré à IRIN Sonia Bakar, l'officier de la MONUC chargé des enquêtes spéciales sur les violations des droits de l'homme.

L'équipe enquêtait sur les violations des droits de l'homme perpétrées de la mi-décembre à la fin janvier sur les territoires de Masisi, Rutshuru, Walikale et Lubero à 180 km au nord de Goma.

Selon Bakar, les ex-rebelles de l'Armée de Libération du Congo (ALC), l'ancienne branche armée du Mouvement pour la libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba, les ex-combattants de l'Armée patriotique Congolaise, l'ancienne branche armée du Rassemblement Congolais pour la Démocratie-Kisangani/Mouvement de Libération (RDC-K/ML) et les militaires des anciennes Forces armées Congolaises (FAC), sous le président défunt Laurent Kabila, ont tous commis des viols et des pillages durant les combats.

L'équipe d'enquête spéciale a aussi accusé la milice traditionelle Maï-Maï des mêmes crimes.

Depuis la signature d'un accord de paix global et inclusif le 27 décembre 2003 en Afrique du Sud, toutes les ex-factions rebelles ont rejoint le gouvernement de transition. Chacune des factions a gardé ses milices en attente d'une éventuelle intégration au sein des Forces armées de la RDC (FARDC), l'armée nationale.

En décembre 2004, 10 000 éléments venant de différents mouvements rebelles ont été rassemblés et envoyés au Nord-Kivu pour combattre l'Armée nationale congolaise (ANC), la faction armée du Rassemblement congolais pour la démocratie-Goma (RCD-Goma) qui fait aussi parti du gouvernement de transition.

La MONUC a enregistré au moins 55 cas de violation de droits de l'homme commis par des soldats de l'armée nationale. En février, une cour martiale congolaise a condamné 29 d'entre eux pour meurtre, viol, pillage et déobéissance.

«Le nombre de coupables est nettement supérieur au nombre de personnes jugées», a dit Bakar.

Elle a également émis des réserves quant à la procédure et à l'impartialité du procès.

Les enquêteurs ont aussi été informés de l'occupation illégale des maisons de la population par les militaires de la 43e Brigade et commandos de la FARDC dans les environs de la localité de Kaseghe.

«Les ex-ANC (124eme Bataillon) se sont livrées à des pillages et destructions d'infrastructures lorsque leurs troupes contrôlaient les localités de Kirumba, Kayna et Kanyabayonga», a expliqué Bakar. « Les ex-ANC ont utilisé le viol pour terroriser la population civile».

Selon Bakar, 81 cas de viols commis par les ex-ANC ont été répertoriés.

Parmi les nombreuses violations des droits humains répertoriées dans l'enquête spéciale de la MONUC se trouve aussi l'assassinat d'au moins 30 civils Nandes par des éléments de l'ex-RCD-Goma en représailles au meurtre de trois des leurs par les Maï-Maï, d'origine Nande et toujours non-identifiés.

«A ce jour, aucun des présumés coupables n'a été traduit en justice», a révélé Bakar.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  3. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  4. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  5. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  6. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  7. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  8. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  9. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  10. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  11. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  12. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  13. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  14. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  15. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  16. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  17. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  18. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  19. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  20. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  21. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  22. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  23. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  24. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  25. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  26. L'Afrique du Sud étend la mission de ses soldats en RDC jusqu'en 2015 (25 mars 2014)
  27. Les FARDC ont pris le dernier bastion des rebelles de l'ADF à Makoyoya 3 (12 mars 2014)
  28. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  29. Les FARDC délogent les miliciens APCLS de Nyabiondo (18 février 2014)
  30. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.