Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Procès Botheti : Kadi Mungung, Patrick Mwewa condamnés à mort

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 23 septembre 2008
Andre Kimbuta, Patrick Mwewa, Kady

Le verdict est tombé lundi au camp Kokolo à Kinshasa. Le tribunal militaire de garnison Kinshasa/Ngaliema condamne à la peine de mort quatre prévenus et acquitte quatre autres, après deux mois et demi des débats. L’ancien vice-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa et député de l’opposition a été assassiné le 6 juillet dernier.

Sont condamnés à la peine de mort pour association des malfaiteurs et pour meurtre: les prévenus Kadi Mungung Inoki alias « bébé Kero », Patrick Mwewa, Fidèle Ilunga. Gardes républicains, tous sont renvoyés de l’armée, et sont déclarés incapables d’exercer toute activité civique quelconque pendant 5 ans.
Les quatre condamnés et l’Etat congolais, civilement responsable, devront payer des dommages et intérêts à la famille du défunt et au MLC pour le préjudice causé.

Parmi les acquittés, les lieutenants Kalonji wa Kalonji et Mongongo Matungu, de la garde républicaine. Aucune preuve de vente des effets militaires n’a été fournie pour justifier leur accusation. Et Junior Susungu, arrêté pour association des malfaiteurs a été également relaxé.

Aussitôt relaxé, aussitôt arrêté, d’autres charges pèseraient encore sur Ngoy Kasongo alias « moto ya Katanga ».
La sentence a donc été amère. Ceux qui ne sont pas contents du jugement ainsi rendu, disposent d’un délai de 5 jours pour interjeter appel au greffe.

Des réactions par rapport à ce verdict, satisfaction partielle du coté du collectif des avocats de la défense. Selon maître Théodore Mukendi de ce collectif, Patrick Mwewa, ne devait pas être condamné pour le meurtre de l'honorable Botheti : « C’est un verdict qui a une certaine valeur parce qu’à mon avis, il a une part de justice en lui ; c’est pourquoi nous adhérons à cela de manière partielle. Mais nous disons qu’en ce qui concerne les acquittés, nous sommes totalement satisfait. Pour ceux qui sont des condamnés dans leur totalité, nous disons que nous avons une satisfaction partielle parce qu’en ce qui concerne le meurtre de l’honorable Botheti, nous avons démontré à suffisance que c’était son garde du corps qui l’avait abattu et que nos clients ne devraient pas être condamnés pour cela. Mais pour l’association des malfaiteurs, à partir du moment où il faut dégager une certaine évidence dans cette prévention, je crois que le tribunal a dit son droit de manière correcte. »

Satisfaction partielle également pour la partie civile qui estime que bien que des coupables soient condamnés, toute la vérité autour de l'assassinat de l'honorable Daniel Botheti n'a pas été rétablie : « Nous acceptons, jusques là, le verdict parce que c’est la chose jugée, c’est l’intime conviction des juges, et que nous devons faire confiance en notre justice mais nous avons encore d’autres voies qui puissent nous emmener à donner suffisamment d’autres preuves au tribunal quant à d’autres personnes citées ou à d’autres contradictions qu’il y a eu dans le jugement. La partie civile-famille Botheti n’avait pas besoin des dommages et intérêts mais seulement la partie civile-famille Botheti a besoin de la manifestation de la justice, de la vérité pour que soit mis fin à l’impunité pour que soit prise en charge la gestion du pays et la sécurité des personnes et de leurs biens et la bonne administration du pouvoir public. »


Autres articles


  1. Kinshasa : la Police libère les manifestants contre l'invalidation du passeport semi biométrique (20 septembre 2017)
  2. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  3. Violences à Kinshasa: l'UDPS avance un bilan d'environ 100 morts (22 septembre 2016)
  4. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  5. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  6. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  7. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  8. Etienne Tshisekedi est rentré à Kinshasa (27 juillet 2016)
  9. Examen d'Etat: 64% de taux de réussite à Kinshasa (7 juillet 2016)
  10. Le général Kanyama, chef de la police de Kinshasa, sanctionné par le Trésor américain (23 juin 2016)
  11. L'opposant Katumbi condamné à 3 ans de prison pour un conflit immobilier (22 juin 2016)
  12. Moïse Katumbi inculpé pour « atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l'Etat », précise le parquet (19 mai 2016)
  13. Recrutement des mercenaires: Katumbi demande une confrontation avec les personnes arrêtées (12 mai 2016)
  14. Affaire mercenaires: Moïse Katumbi dénonce «des accusations mensongères et farfelues» (5 mai 2016)
  15. Papa Wemba inhumé à Kinshasa (4 mai 2016)
  16. Kinshasa se transforme en Venise: spectaculaire inondation dans le quartier Des Marais (7 décembre 2015)
  17. L'opposition porte plainte pour agression lors de son meeting de N'djili (14 octobre 2015)
  18. Suppression du visa entre Kinshasa et Brazzaville (26 septembre 2015)
  19. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  20. Fosse commune de Maluku: le défi de la transparence (13 avril 2015)
  21. Les Léopards à Kinshasa sans Lema, Makiadi, Mabwati, Mongungu et Mbokani (9 février 2015)
  22. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  23. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  24. L'Assemblée nationale retire de la loi électorale l'alinéa controversé (24 janvier 2015)
  25. Sénat : le recensement et l'identification de la population élagués de la loi électorale (23 janvier 2015)
  26. Nouveaux incidents à Kinshasa entre policiers et groupes de jeunes (20 janvier 2015)
  27. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)
  28. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  29. La police étouffe une marche de l'opposition (3 novembre 2014)
  30. Les magistrats décrètent une grève illimitée (3 novembre 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.