Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Nkundabatware blessé : l'Ouganda refuse de le recevoir dans ses hôpitaux

Article précédant | Suivant
L' Avenir - 1 octobre 2008

Laurent Nkunda
Les nouvelles à l’Est de la Rdc font état de la disparition de Laurent Nkundabatware. Ce dernier serait blessé aux combats. La direction de combats qui continuent au Nord-Kivu, serait actuellement confiée au chef d’Etat-major du Cndp, Bosco Ntagada. D’autres sources attribuent l’absence de Nkundabatware dans les rangs de ses hommes à une maladie. En effet, le chef du Cndp serait gravement malade. Son état de santé aurait nécessité des soins dans un grand hôpital. Ses hommes ont tenté de l’amener en Ouganda pour des soins appropriés. Mais, Kampala renseignent nos sources, a refusé de l’accueillir sur son sol. En dernière minute, il nous revient que le chef du Cndp a été accueilli dans un hôpital rwandais.

La nouvelle sur la disparition de Nkundabatware s’est habillée du manteau de la vérité depuis que l’homme n’est plus au contact avec ses visiteurs, contacts qu’il affectionnait lorsqu’il voulait se donner les apparences de chef d’Etat. En effet, renseignent nos sources, les membres de la facilitation ont perdu toute trace du chef du Cndp. Nkundabatware qui a grandement besoin de la compréhension de la communauté internationale, aurait-il décidé de faire promener les délégués de l’Onu, de l’Ue et des Etats-Unis d’Amérique au sein de la facilitation ? Tous ces délégués en séjour à Goma n’ont pu rencontrer Nkundabatware. Le "rebelle pour le Christ ", comme il l’a mentionné sur son treillis, devrait avoir un problème. Kigali a-t-il décidé de retirer Nkundabatware de la circulation ? Le fait que Nkundabatware ait voulu se rendre plutôt en Ouganda en lieu place du Rwanda pour des soins, ne serait-il pas la preuve que les choses n’allaient plus entre Kigali et Nkundabatware ? Le chef du Cndp n’a-t-il pas connu le sort de Jonas Savimbi ? L’heure a-t-il sonné pour Kigali de remplacer Nkundabatware par quelqu’un d’autre dans le but de contourner le programme Amani ? Bosco Ntagada, poursuivi par la Cpi, a pris la direction du mouvement. Cet homme a toutes les raisons de ne pas aspirer à la paix qui signifierait pour lui, le chemin de la Haye. Il est secondé dans cette tâche par Patient Mwandanga, ancien gouverneur du Sud Kivu, ancien réfugié en Belgique. La prophétie de Paul Kagame s’accomplit. A chaque crise intervient un leader. Aujourd’hui, le Cndp est dans l’ère Ntagada. Le roi est mort, vive le roi. Le président rwandais n’avait-il pas dit qu ’après Nkundabatware, non seulement la crise au Kivu se poursuivra, mais aussi et surtout, il y aura quelqu’un pour faire ce que Nkundabatware fait à la suite de Ruberwa et autres.

Le Cndp en débandade

Le malheur n’arrive jamais seul. Pendant que Nkundabatware est hospitalisé, ses troupes connaissent une situation pas enviable sur le terrain. Après des moments de tâtonnement, les Fardc ont pris la mesure du mouvement de Nkundabatware. Connaissant désormais mieux qu’avant les stratégies militaires de l’ennemi, les Fardc ont toute la situation en main. Ainsi, a renseigné le général Kayembe, toutes les positions stratégiques du Cndp se trouvent à la portée des frappes des Fardc. Ces dernières, rapporte la même source, les Fardc peuvent faire mal à tout moment. Le chef d’Etat-Major des Fardc a fait cette déclaration hier mardi à Goma.

Selon le Général Kayembe Mbandakulu, mamlgré cet avantage des Fardc sur le terrain, le Cndp est invité à rejoindre le programme Amani. Les Fardc n’ont pas encore pris l’option d’anéantir militairement le Cndp en dépit du fait, a dit le général :" Présentement, en ce qui concerne le CNDP, il n’y a pas un seul point où il se trouve que nous ne puissions pas atteindre avec nos armes, qu’il s’agisse de Kilolwire, de Kabati, ou de Mweso. Ces gens sont à portée de nos armes. Si nous ne l’avons pas encore fait, c’est à cause de la population. Nous sommes présentement à un million et demi de déplacés internes dans le Kivu. Avec l’aide de la communauté internationale, de la Monuc et de la facilitation, que le CNDP revienne aux négociations. Avec les pertes que le CNDP vient de subir, il est désorganisé, démoralisé, et affaibli", Le Chef d’Etat-major général des FARDC, rapporte Okapinet, a fait ces déclarations à Goma, alors que les FARDC viennent de boucler un mois de campagne militaire face aux troupes du CNDP dans les territoires de Masisi et de Rutshuru. Le bilan de ce mois de campagne militaire est toujours placé sous le signe de "secrets militaires ".


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  3. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  4. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  5. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  6. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  7. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  8. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  9. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  10. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  11. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  12. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  13. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  14. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  15. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  16. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  17. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  18. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  19. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  20. L'Afrique du Sud étend la mission de ses soldats en RDC jusqu'en 2015 (25 mars 2014)
  21. Les FARDC ont pris le dernier bastion des rebelles de l'ADF à Makoyoya 3 (12 mars 2014)
  22. Les FARDC délogent les miliciens APCLS de Nyabiondo (18 février 2014)
  23. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)
  24. Assassinat de Mamadou Ndala: le gouvernement induit en erreur sur l'implication des ADF-NALU, selon Mende (22 janvier 2014)
  25. Le colonel Mamadou Ndala tué dans une embuscade à Beni (2 janvier 2014)
  26. Pas d'accord de paix avec les rebelles vaincus du M23, dit le gouvernement congolais (12 novembre 2013)
  27. Il n'y aura pas d'accord entre la RDC et le M23 à Kampala mais plutôt une déclaration, selon Mende (6 novembre 2013)
  28. Les FARDC reprennent au M23 la colline stratégique de Mbuzi (4 novembre 2013)
  29. Message de Joseph Kabila à la nation après la victoire des FARDC contre les rebelles du M23 (30 octobre 2013)
  30. Les FARDC libèrent Bunagana, le dernier bastion des rebelles du M23 (30 octobre 2013)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.