Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Primature : Joseph Kabila déjoue les pronostics

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 6 octobre 2008
Vital Kamerhe

Sauf changement de dernière minute, le successeur d’Antoine Gizenga à la Primature est un haut cadre puisé dans le vivier du PPRD, parti présidentiel. Pour autant, l’Accord du gouvernement’ de septembre 2006, ne vole pas en éclats. Ses autres co-signataires, Palu et Udémo, montent sur le podium. Début d’expérimentation d’une nouvelle architecture de l’Exécutif. Un flot de surprises en perspective.

Le pouvoir discrétionnaire du chef de l’Etat doit avoir tranché : c’est plutôt le PPRD Vital Kamerhe qui semble avoir capitalisé le maximum de sympathie pour succéder au premier ministre démissionnaire. Kabila aura donc déjoué les pronostics.

Ainsi prendrait fin, espérons-nous, la guerre des tranchées qui fait rage dans le microcosme politique congolais depuis le jeudi 25 septembre 2008. Ce jour-là, l’ex-Premier ministre Antoine Gizenga, fondateur du Parti lumumbiste unifié (Palu), avait annoncé lui-même son départ définitif des affaires publiques pour raisons de grand âge. Il revendiquait, en effet, 83 ans d’existence.

Kamerhe ne serait pas seul sur le podium. La probable nouvelle architecture gouvernementale prévoyant des innovations, le premier ministre devrait être secondé par deux vice-premiers ministres.

La deuxième et la troisième marches du podium seraient ainsi occupées par les co-signataires de l’Accord du gouvernement de septembre 2006. A savoir : l’Udemo (Union des démocrates mobutistes) de François Joseph Mobutu Nzanga et le Palu d’Antoine Gizenga.

STRATEGIE DE L’EPOUVANTAIL

Selon des sources proches de la coalition AMP-Palu-Udemo au pouvoir, les noms de Mobutu Nzanga et d’Adolphe Muzito sont cités pour exercer les fonctions de vice-premiers ministres. Comme on le voit, l’Accord est bien sauvegardé, malgré des aménagements internes.

En politique, plus que dans la vie en société, aucune décision d’Etat ne peut arracher l’adhésion de tout le monde. Bien plus, un acteur, quelle que soit sa fonction, ne peut plaire à tout le monde à la fois. Par conséquent, la préférence du profil de Kamerhe à tout autre politicien ne peut, dans un premier temps, que souffrir de contestation. C’est, après tout, de bonne guerre.

Des observations du genre «Il est de l’Est comme le président de la République» ne convainquent plus grand monde quant à leur rationalité. Prétendre que «le poste de premier ministre revient de jure ou de facto à l’Ouest» ne résout aucun problème, ni du pays entier ni de l’Ouest. C’est donc sur de telles discussions que la palabre africaine montre ses limites.

Depuis la mise en œuvre de l’Accord du gouvernement de 2006, les politiciens ont évoqué, avec délectation, «le fossé» qui risquait de s’élargir entre l’Est et l’Ouest si J. Kabila, élu majoritairement à l’Est, ne prenait pas pour premier ministre un originaire de l’Ouest. Le président de la République s’est plié à cette stratégie de l’épouvantail. Vingt mois après, quel est le bilan pour «les populations», tant de l’Est que de l’Ouest ?...

Il est vain d’exiger l’honnêteté des politiciens … congolais. Mûri par des décennies d’expériences décevantes, le peuple sait que la résurgence du concept «Est-Ouest» à l’occasion de grands événements historiques, n’a pour finalité, pour ses défenseurs, que l’accès au pouvoir. «Le pouvoir pour le pouvoir».

Ce qui importe aujourd’hui, ce n’est pas de confier la primature à tel parti ou tel individu. Il est plutôt question, par rapport aux choix opérés, de confier la gestion du pays à un chef du gouvernement qui a du répondant, du charisme, de la personnalité, de la visibilité.

MANIPULER LES COLLEGUES POLITIQUES

Sans vouloir entraîner les citoyens vers la voie des querelles partisanes ou des contestations tribalo-régionalistes, Le Potentiel est de ceux qui pensent et soutiennent que le meilleur premier ministre pour la RDC, dans le contexte compliqué du moment, devrait être un homme de poigne, capable de manipuler aussi bien ses collègues politiques que les forces centrifuges. Un homme à même de jouer à l’équilibriste, quand il le faudra, tant dans les affaires domestiques que sur la scène internationale.

Voilà, au moins, le portrait d’un chef du gouvernement susceptible d’aider le chef de l’Etat dans ses ambitions légitimes : réaliser les 5 chantiers, ramener la paix à l’Est, recréer et maintenir le dialogue social, être rassuré par rapport aux échéances électorales futures.

En tout état de cause, le prochain Premier ministre, quel qu’il soit, ne pourrait évoluer sans stress, dans l’intérêt général, que si la Présidence de la République mettait définitivement fin à l’ingérence illégale de ses conseillers dans le fonctionnement des ministères et des provinces. C’est-à-dire, qu’il n’y ait pas de « gouvernement parallèle » qui nuit à la bonne marche des affaires de l’ Etat.

Le respect de l’unité de commandement et l’observance de la voie hiérarchique sont des règles importantes qui confortent la bonne gouvernance. La RDC a plus à gagner en imitant les bons exemples d’ailleurs en évitant d’avoir plusieurs centres de décisions. En attendant, il y a lieu d’éviter d’entretenir longtemps le suspense pour autant que toute Nation a horreur du vide. Le temps presse.

Déclaration politique conjointe des groupes parlementaires « Palu» et « Forces du centre»

Nous, députés nationaux,

Membres des Groupes parlementaires « Palu» et« Forces du centre »,

Faisant suite à nos déclarations politiques respectives relatives à la démission du Premier ministre Antoine Gizenga ;

Considérant les multiples tractations fiévreuses au sein de certains partis et regroupements politiques au lendemain de cette démission ;

Conscients que, si elle n’est pas endiguée à temps, pareille effervescence peut brouiller le paysage politique au point de retarder, voire, gêner la désignation du nouveau Premier ministre et plonger la Nation dans une crise politique majeure ;

Convaincus que, devant l’intensification des hostilités à l’Est du pays, devant la persistance de la grogne sociale, devant la recrudescence de l’insécurité et devant l’urgence, le souci des acteurs politiques doit être de veiller aux attentes de plus en plus pressantes de la population, au regard des promesses électorales et post électorales ;

Convaincus par ailleurs que l’heure est au rappel des accords signés en 2006 entre l’AMP et le l’Udemo, d’une part, et l’AMP et le Palu, d’autre part, sans lesquels l’issue de l’élection présidentielle aurait pu être tout autre ;

Convaincus, enfin, que les acquis de cette double coalition doivent être sauvegardés de peur de compromettre l’avenir ;

Invitons les signataires desdits accords à une Concertation-Evaluation, aux fins de proposer au peuple congolais, de manière diligente, une solution efficace, en termes de gestion de la chose publique, dans le cadre particulier de l’action gouvernementale

Appelons au recentrage de l’action gouvernementale autour des accords de la coalition, lesquels visent l’unité nationale et la bonne gouvernance ;

Décidons de former ensemble un axe d’action parlementaire;

Que vive la République démocratique du Congo, notre pays !

Fait à Kinshasa, le 03 octobre 2008.


Autres articles


  1. Vital Kamerhe condamne la dispersion de la marche des opposants (26 mai 2016)
  2. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  3. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  4. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  5. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  6. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  7. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  8. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  9. Loi électorale: l'Opposition lance l'opération d'identification des morts et blessés (28 janvier 2015)
  10. Recensement: un moyen pour prolonger le mandat de Kabila, selon Kamerhe (2 décembre 2014)
  11. Marche de l'opposition contre la révision de la constitution (27 septembre 2014)
  12. L'opposition hausse le ton : non à la monarchisation de la RDC (26 juin 2014)
  13. Vital Kamerhe exige «un calendrier qui donne toutes les étapes des élections jusqu'à 2016» (21 juin 2014)
  14. Elections : le recensement, « une astuce » pour jouer à la prolongation, estime Vital Kamerhe (31 mai 2014)
  15. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  16. 45e anniversaire de la mort de Joseph Kasa-Vubu, premier président de la RDC (24 mars 2014)
  17. Kinshasa: le retour de Kamerhe émaillé d'agitations (7 mars 2014)
  18. L'UNC de Vital Kamerhe accuse la police d'avoir interpellé à tort ses militants à Kinshasa (6 mars 2014)
  19. Clément Kanku appelle à l'unité de l'opposition (3 mars 2014)
  20. Constitution : les doutes relancés après des entraves aux actions des opposants (26 février 2014)
  21. Pétition contre Malumalu: le député Martin Fayulu interpellé par la police (24 février 2014)
  22. Vital Kamerhe déplore les incidents de Bukavu (21 février 2014)
  23. Sud-Kivu : la police disperse un rassemblement de l'UNC à Bukavu, des blessés (20 février 2014)
  24. Pétition contre Malumalu : la police tente de bloquer «Sauvons la RDC» (19 février 2014)
  25. Vital Kamerhe rend hommage aux victimes de la guerre de l'Est (18 février 2014)
  26. Vital Kamerhe peut à nouveau voyager à l'intérieur du pays (13 février 2014)
  27. Démocratie en péril en RDC : l'appel de l'Union européenne sera-t-il entendu ? (12 février 2014)
  28. L'Union européenne s'inquiète « des entraves et des restrictions de déplacement » de Vital Kamerhe (11 février 2014)
  29. Vital Kamerhe empêché à nouveau de voyager pour Goma (9 février 2014)
  30. Interdiction de voyager pour Vital Kamerhe: Lambert Mende parle de mensonges (7 février 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.