Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les États-Unis condamnent les déclarations de Laurent Nkunda

Article précédant | Suivant
Département d'État - 6 octobre 2008


Département d'État

Bureau du porte-parole

Pour diffusion immédiate

Le 6 octobre 2008

Déclaration de M. Robert Wood, porte-parole adjoint

Les propos du général Nkunda en République démocratique du Congo

Les États-Unis condamnent et rejettent les propos tenus par le général Laurent Nkunda, chef du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), selon lesquels le CNDP aurait l'intention de renverser le gouvernement élu et universellement reconnu de la République démocratique du Congo (RDC). Les États-Unis demandent à la communauté internationale de soutenir le gouvernement de la RDC au moment où il cherche à consolider sa démocratie et à affermir sa capacité de gouverner avec justice sur tout son territoire. Les États-Unis s'opposent à tous ceux qui visent à fomenter l'instabilité en RDC.

L'accord de Goma et le Communiqué de Nairobi demeurent le seul cadre authentique et viable pour apporter la stabilité à l'est du Congo. Leurs signataires doivent respecter leurs engagements et les appliquer sans tarder. Toutes les parties intéressées doivent également respecter le cessez-le-feu en place et prendre des dispositions rapides en vue de désengager leurs forces conformément au Plan global de désengagement élaboré par la Mission des Nations unies en République démocratique du Congo (Monuc). Les États-Unis applaudissent aux efforts de la Monuc visant à stabiliser l'est du Congo et invitent toutes les parties à lui apporter leur coopération. Le conflit entre le CNDP et les Forces armées de la RDC ne fait que détourner l'attention de la nécessité de régler le problème qui est la cause fondamentale de l'instabilité dans la région, posé par les ex-Forces armées du Rwanda (ex-FAR), les milices Interahamwe et les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).

Les États-Unis demeurent résolus à soutenir le gouvernement et le peuple de la RDC en vue d'assurer un État congolais fort, démocratique et libéré de tous les groupes armés illégaux. Lors de la réunion du 3 octobre du Conseil de sécurité de l'ONU au sujet de la RDC, les États-Unis ont condamné les déclarations de Laurent Nkunda et appelé à la consolidation de la Monuc pour lui permettre de mieux remplir son mandat. Les États-Unis vont continuer à œuvrer de concert avec la RDC et avec les pays des Grands Lacs, tant bilatéralement que dans le cadre du Processus de la Tripartite plus un, en faveur du renforcement de la coopération régionale et de l'instauration de la stabilité et de la prospérité dans la région.

Les États-Unis s'emploieront à faire traduire en justice les auteurs des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité commis dans l'est du Congo et ailleurs.

(Fin du texte)




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.