Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Adolphe Muzito nommé Premier ministre

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 10 octobre 2008
Adolphe Muzito

Le suspense est levé. Le chef de l’Etat vient de procéder à la nomination du Premier ministre en la personne d’Adolphe Muzito, ministre sortant du Budget. Il lui revient de former le prochain gouvernement pour faire face aux grands défis qui attendent l’Exécutif.

Conformément à son message à la Nation, le jeudi 9 octobre, le président de la République vient de nommer Adolphe Muzito au poste de Premier ministre. Nomination qui intervient deux semaines après la démission de son prédécesseur. Ancien ministre du Budget dans le Gouvernement Gizenga, Adolphe Muzitu est cadre du Palu, considéré jusque là comme l’un de fidèles lieutenants d’Antoine Gizenga.

A travers cette nomination, il ressort clairement que l’accord conclu entre l’AMP, le Palu et l’Udémo est bien respecté. Il ne fait l’ombre d’aucun doute que le reste ira de soi dans l’ordre de préséance au sein du Gouvernement, allusion faite ainsi à l’ Udémo qui occupera assurément l’un des postes de vice-Premier ministre ou de Ministre d’Etat. L’autre ira incontestablement à l’AMP/PPRD.

Evidemment, il faudra éviter de tomber dans le «piège » des alliances dans le choix des autres membres du gouvernement au risque de donner l’impression de « reprendre les mêmes personnes pour repartir». Ce qui ne s’inscrirait pas dans la logique d’un vrai changement, d’une nouvelle impulsion pour faire face aux grands défis, aliénant ainsi l’intérêt supérieur de la Nation. Le choix de ministres est donc le premier test.

VITE UN GOUVERNEMENT

Il est entendu que le nouveau Premier ministre devra présenter son gouvernement dans les meilleurs délais. Question de s’attaquer au plus vite à des grandes questions nationales. Notamment aux tâches prioritaires définies par le président de la République.

D’ailleurs, le chef de l’Etat n’a pas du tout fait mystère du caractère de ce gouvernement : un «gouvernement des missions », tant sur le plan politique, diplomatique que militaire. Il s’est même empressé de circonscrire les secteurs prioritaires pour éviter toute tergiversation. A savoir les réformes sur le plan de la Sécurité, du Portefeuille de l’Etat, de la restauration de l’autorité de l’Etat, des Mines et Hydrocarbures, de la Décentralisation. Mieux, le chef de l’Etat a précisé que le temps presse et qu’il n’est pas du tout en faveur du gouvernement.

C’est dire qu’en acceptant cette responsabilité, le nouveau Premier ministre a pris la mesure de sa tâche et ce que l’on attend de lui. Il doit être à même de relever tous les défis majeurs actuels, en un laps de temps, tant sur le plan interne qu’externe. Pas question de circonstances atténuantes ni de période de grâce. Le gouvernement est attendu dans l’immédiat, car il doit déposer sans délai le Projet du Budget 2009.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.