Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Cléophas Kamitatu Masamba tire sa révérence

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 14 octobre 2008

Cléophas Kamitatu
Cléophas Kamitatu Masamba n’est plus. Il a quitté la terre des hommes, le dimanche 12 octobre en Afrique du Sud des suites d’une maladie, a-t-on appris des médias captés à Kinshasa.

Homme politique des années 60 jusqu’avant sa mort, Cléophas Kamitatu n’est pas une personnalité à présenter. Père de l’actuel ministre du Plan, Olivier Kamitatu, Cléophas Kamitatu Massamba fut avant de tirer sa révérence, député provincial, élu du territoire de Masi-Manimba, dans la province du Bandundu.

Pour rappel, Kamitatu Masamba est né en 1931. Il est parmi les premiers cadres universitaires que la République démocratique ait connus. Docteur en sciences politiques, Cléophas Kamitatu a toujours été présent sur la scène politique congolaise depuis l’accession de la RDC à la souveraineté tant nationale qu’internationale.

De son vivant, il a exercé plusieurs fonctions politiques. Pour preuve, il fut tour à tour, ministre de l’Agriculture et du Développement rural; ambassadeur de la RDC au Japon à l’époque de la République du Zaïre, gouverneur de la ville-province de Kinshasa pendant la deuxième République.

Selon les témoignages recueillis auprès de ses compagnons de lutte, Cléophas Kamitatu fut un homme libre sur le plan intellectuel. Ce qui justifie certaines alliances tissées avec d’autres partis politiques opérant au Congo. Et cela, sans oublier le rôle qu’il a joué avec ses collègues pionniers de l’indépendance dans la lutte politique avant 1960.

A en croire le professeur Mupapa Say de l’Université de Kinshasa, cité par la radio onusienne, l’illustre disparu « a mené ce que les révolutionnaires appellent la subversion contre le régime colonial ». Et d’ajouter qu’il avait un nom que beaucoup d’historiens ne connaissaient pas, de Jean Marteau qui harcelait l’administration coloniale, qui posait des actes tels que la colonisation ne savait plus où mettre la tête.

Dès le début des années 60 et un peu avant, en 1958, Kamitatu Masamba a été avec Antoine Gizenga, les fondateurs du Parti solidaire africain (PSA), indique le professeur Mupapa. Il restera immortel à travers son bel ouvrage intitulé : La grande mystification au Congo-Kinshasa.

Paix à son âme, que la terre de nos ancêtres lui soit douce et légère. Le Groupe de presse Le Potentiel présente de sincères condoléances à sa famille.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.