Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Joseph Kabila met la Communauté internationale devant ses responsabilités

Article précédant | Suivant
Forum des As - 29 octobre 2008
Joseph Kabila

Le Président Joseph Kabila a présidé, hier au Palais de la Nation, une réunion inter-institutionnelle de crise sur la situation dramatique qui prévaut à l’Est de la RDC. Pour la circonstance, le secrétaire général adjoint de l’Onu en charge des questions humanitaires, le représentant spécial du SG de l’Onu chargé de la Monuc, les ambassadeurs des pays membres permanents du Conseil de sécurité des nations unies (France, Chine, USA, Grande Bretagne et Russie), ainsi que les représentants de l’Union africaine, de l’Union européenne et les ambassadeurs de l’Afrique du Sud, de la Belgique, de l’Italie et de la Tanzanie ont été associes à la rencontre. L’occasion était toute donnée à Joseph Kabila d’interpeller la Communauté internationale.



Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Joseph Kabila Kabange, a convoqué une réunion interinstitutionnelle de crise, ce mardi 28 octobre 2008, au Palais de la Nation, sur la situation dramatique qui prévaut dans le Nord Kivu.
Ont également été associés à cette réunion, le Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies en charge des questions humanitaires, le Représentant Spécial du
Secrétaire Général des Nations Unies chargé de la MONUC, les ambassadeurs
des pays membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies à savoir la France, la Chine, les Etats Unis d’Amérique, la Grande Bretagne et la Russie, les Représentants de l’Union Africaine et de l’Union Européenne, les ambassadeurs d’Afrique du Sud, Belgique, Italie et Tanzanie.
Ouvrant la réunion, le Président de la République a informé l’assistance que la rencontre avait été convoquée suite à une crise majeure qui frappe notre pays.
Il a rappelé les efforts fournis par le Gouvernement de la République en vue de la pacification de l’Est, du Communiqué de Nairobi du 9 novembre 2007 aux Actes d’engagement de Goma, signé en date du 23 janvier 2008. Ces actes, qui avaient suscité tant d’espoir pour la population, n’ont pas empêché la mort et la désolation à la base, aujourd’hui d’une véritable
catastrophe humanitaire.
Face à cette grave crise qui menace non seulement la stabilité des institutions démocratiquement élues, mais également la paix dans la sous-région, la réunion s’est attelée à identifier les pistes de solutions immédiates au niveau du Gouvernement et de la Communauté internationale en vue de juguler cette crise aux conséquences incalculables.
Les questions suivantes ont été notamment évoquées :
. la capacité de la - MONUC à protéger les populations civiles conformément à son mandat ;
. la responsabilité de la communauté internationale à juguler rapidement la
crise humanitaire ;
. la possibilité de faire intervenir une force robuste en appui aux efforts de la MONUC sur le modèle de la « Force Artemisse » ;
. l’urgence de recherche de solutions pour la stabilisation de la situation
sécuritaire dans la sous-région.
Après échange de vues, toutes les parties ont réaffirmé leur appui au Programme Amani comme le seul cadre approprié pour adresser les préoccupations de tous les groupes armés signataires des actes d’engagement de Goma, y compris le CNDP.
S’agissant de l’amplification des hostilités sur le terrain, les parties se sont ralliées à la position du Conseil de Sécurité exprimée dans la dernière déclaration de son Président et qui condamne sans équivoque la reprise de la guerre par le CNDP depuis le 28 août 2008. Elles ont, en outre, encouragé le maintien des efforts visant la mise en œuvre des engagements de Nairobi signés entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda.
De manière concertée, toutes les initiatives politiques, diplomatiques et militaires ont été minutieusement explorées et elles bénéficieront du soutien des Nations Unies, de l’Union Européenne, de l’Union Africaine et des Etats-Unis d’Amérique.
Le Gouvernement de la République compatit avec les populations meurtries de l’Est de notre pays et les rassure des efforts sans relâche qu’il déploie pour le rétablissement rapide de la paix et de la sécurité dans la région. En outre, il prend des dispositions urgentes et utiles en vue d’assurer une prise en charge humanitaire aux victimes de cette énième agression.
Enfin, le Gouvernement appelle notre population à ne pas céder à la panique, à s’abstenir de tout acte de nature à démobiliser les FARDC et la MONUC, ainsi qu’à se garder de tomber dans le piège de la stigmatisation ethnique.
Fait à Kinshasa,
le 28 octobre 2008


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  3. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  4. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  5. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  6. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  7. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  8. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  9. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  10. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  11. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  12. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  13. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  14. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  15. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  16. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  17. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  18. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  19. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  20. L'Afrique du Sud étend la mission de ses soldats en RDC jusqu'en 2015 (25 mars 2014)
  21. Les FARDC ont pris le dernier bastion des rebelles de l'ADF à Makoyoya 3 (12 mars 2014)
  22. Les FARDC délogent les miliciens APCLS de Nyabiondo (18 février 2014)
  23. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)
  24. Assassinat de Mamadou Ndala: le gouvernement induit en erreur sur l'implication des ADF-NALU, selon Mende (22 janvier 2014)
  25. Le colonel Mamadou Ndala tué dans une embuscade à Beni (2 janvier 2014)
  26. Pas d'accord de paix avec les rebelles vaincus du M23, dit le gouvernement congolais (12 novembre 2013)
  27. Il n'y aura pas d'accord entre la RDC et le M23 à Kampala mais plutôt une déclaration, selon Mende (6 novembre 2013)
  28. Les FARDC reprennent au M23 la colline stratégique de Mbuzi (4 novembre 2013)
  29. Message de Joseph Kabila à la nation après la victoire des FARDC contre les rebelles du M23 (30 octobre 2013)
  30. Les FARDC libèrent Bunagana, le dernier bastion des rebelles du M23 (30 octobre 2013)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.