Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Kgalema Motlanthe et Joseph Kabila parlent de la situation à l'Est

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 1 novembre 2008

Kgalema Motlanthe et Joseph Kabila
Les présidents Kgalema Motlanthe et Joseph Kabila

Au sortir de l’entretien qu’il a eu hier vendredi au Palais de la nation avec le président Joseph Kabila, le chef de l’Etat sud-africain, Kgalema Motlanthe, a affirmé que tout sera mis en œuvre afin que « les combats cessent » au Nord-Kivu.

« Notre effort principal est de faire de telle sorte qu’en ce moment, jusqu’au 8 novembre, les combats cessent. C’est pourquoi je pense que nous devons tout faire pour arrêter les combats de telle sorte que les déplacés internes puissent avoir le droit de rentrer chez eux », a-t-il déclaré.

C’est dans cette optique, a-t-il précisé, qu’« actuellement, nous sommes en train de voir la possibilité de convoquer une réunion de la SADC, peut-être d’ici le 8 novembre, pour voir comment parler de ce problème dans le cadre de cette réunion. Nous sommes optimiste, nous trouverons une solution adéquate à ce problème ».

Et du fait que « tous les acteurs ont pris part au programme Amani qui inclut Laurent Nkunda, qui s’est lui-même retiré de ce processus », le président sud-africain a soutenu que « jusqu’à ce jour, le programme Amani demeure le processus qui est le plus fondamental pour le retour de la paix » dans la région.

Il a signalé avoir « échangé avec le président Kabila, ensuite avec le président Kagame, puisque la situation humanitaire est en train d’évoluer » au Nord-Kivu où la guerre, a-t-il souligné, est en elle-même une dispersion d’énergies, d’efforts, d’argent et de temps.

Interrogé sur l’évolution du dossier de la RDC que le président Joseph Kabila a présenté à la Troïka de la SADC réunie récemment au Swaziland, il a indiqué qu’après cette rencontre, lui - en sa qualité de président de la SADC - et le secrétariat exécutif ont participé, à Kampala (Zambie), à la réunion tripartite.

« A cette occasion, avec les présidents Kibati du Kenya, Museveni de l’Ouganda, Kagame du Rwanda et moi-même avons eu l’occasion de parler de ce sujet. En faisant le point, ils ont accueilli chaleureusement les propositions que nous avons faites par rapport à cette situation. Tous étaient d’accord avec l’évolution de la situation, la poursuite du processus dans le cadre du programme Amani et la cessation de la violence », a-t-il encore révélé.

A propos des échanges qu’il venait d’avoir à Kinshasa avec son homologue congolais, le président Kgalema Motlhante croit que « le président Kabila prend les choses au sérieux puisqu’il a déjà envoyé son ministre des Affaires étrangères au Rwanda et que le président rwandais en a fait autant. Il y a le ministre des Affaires étrangères rwandais qui est venu de ce côté ».

Compte tenu de tous ces événements, il en a conclu qu’ «il y a des avancées ».

J. KABILA : « LE PLAN EST DIPLOMATIQUE ET POLITIQUE »

A son tour, le président Joseph Kabila a répondu aux questions de la presse sud-africaine, désireuse de connaître notamment « ce qui est en train d’être fait » pour finalement mettre un terme au conflit dans l’Est de la RDC.

« Nous avons plusieurs plans comme tout le monde peut l’imaginer. Pour commencer une guerre, je crois qu’on a besoin de quelques personnes qui détiennent entre leurs mains des kalachnikov. Mais, s’agissant des plans, on en a plusieurs. Et l’un de ces plans, comme vous le savez, c’est le programme Amani », a-t-il répondu.

Selon le chef de l’Etat congolais, « le plan est là : il est diplomatique, il est politique et, au même moment, nous avons aussi à contenir ce qui se passe militairement pour sauvegarder la vie et la sécurité de nos citoyens qui sont soumis à l’errance et qui deviennent des déplacés ».

A propos de la situation humanitaire catastrophique qui prévaut dans la région depuis quelques années, Joseph Kabila a déclaré être « toujours dans l’attente de certains soutiens qui viendraient de tous et de chacun, notamment de cette fameuse communauté internationale par rapport aux efforts humanitaires qui sont déployés sur le terrain. Afin que, finalement, des dizaines de milliers de déplacés internes, qui sont soumis à l’errance, puissent avoir droit à l’assistance humanitaire ».


Autres articles


  1. Enfants soldats dans le M23: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre le Rwanda (3 octobre 2013)
  2. Les Etats-Unis demandent au Rwanda de retirer son personnel militaire de l'est du Congo (23 juillet 2013)
  3. Les déboires de Paul Kagamé et l'espoir pour le Congo (20 juillet 2013)
  4. Bosco Ntaganda n'est pas Congolais, il est Rwandais (26 mars 2013)
  5. Bosco Ntaganda se réfugie à l'ambassade américaine au Rwanda, veut aller à la CPI (18 mars 2013)
  6. Obama dit à Kagame de stopper tout soutien aux rebelles du M23 (19 décembre 2012)
  7. La RD Congo ne négociera pas avec les rebelles du M23 (20 novembre 2012)
  8. Une plate-forme politique accuse Joseph Kabila d'«innocenter» le Rwanda à l'Onu (30 septembre 2012)
  9. Paul Kagame pourrait être poursuivi par la Cour pénale internationale, dit une autorité américaine (26 juillet 2012)
  10. Les Etats-Unis coupent leur aide militaire au Rwanda à cause de son soutien aux rebelles en RDC (21 juillet 2012)
  11. Kinshasa-Kigali: les dessous de l'accord d'Addis-Abeba (16 juillet 2012)
  12. Le temps des négociations avec le Rwanda et les rebelles du M23 est passé (6 juillet 2012)
  13. Les États-Unis demandent au Rwanda de stopper son soutien aux rebelles en RD Congo (2 juillet 2012)
  14. Agissons pour stopper le soutien des États-Unis au dictateur Paul Kagamé (25 juin 2012)
  15. Les États-Unis bloquent un rapport de l'Onu sur le soutien du Rwanda aux rebelles de Bosco Ntaganda (21 juin 2012)
  16. Opinion: Il faut en finir avec l'insécurité à l'Est du Congo (3 juin 2012)
  17. Il faut enquêter sur les crimes commis pendant une décennie en RDC (1 octobre 2010)
  18. L'ONU publie un rapport sur les atrocités commises en RDC de 1993 à 2003 (1 octobre 2010)
  19. Fin de la visite de la ministre des Affaires étrangères du Rwanda (16 septembre 2010)
  20. Joseph Kabila à Goma (7 septembre 2010)
  21. Ban Ki-moon en visite au Rwanda pour discuter du rapport de l'ONU sur la RDC (7 septembre 2010)
  22. Joseph Kabila assiste à l'investiture de Paul Kagame à Kigali (6 septembre 2010)
  23. A quand un tribunal pénal international pour le Congo ? (27 août 2010)
  24. L'ONU accuse le Rwanda de génocide au Congo (27 août 2010)
  25. Joseph Kabila rend hommage aux « pères de l'indépendance » et à ses prédécesseurs (1 juillet 2010)
  26. Joseph Kabila: « Lentement, mais sûrement, le Congo se redresse » (30 juin 2010)
  27. Mazembe met fin à sa participation au tournoi « CECAFA Kagame Cup Club » (24 mai 2010)
  28. Kinshasa transfère Grégoire Ndahimana au TPIR et demande la reciprocité à Kigali (20 septembre 2009)
  29. Ban Ki-moon salue la première rencontre officielle RDC-Rwanda depuis 1996 (7 août 2009)
  30. Paul Kagame dit être déterminé à œuvrer pour une paix durable entre Kinshasa et Kigali (7 août 2009)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.