Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'ONU tient le CNDP pour responsable de la déstabilisation de la situation au Nord-Kivu

Article précédant | Suivant
ACP - 7 novembre 2008
Goma - MONUC

Le secrétaire général adjoint de l’ONU en charge des Opérations de maintien de la paix, Alain Le Roy, de retour de Goma, au Nord-Kivu, a tenu le CNDP (Congrès national pour la défense du peuple) pour responsable de la situation dramatique prévalant dans l’Est du pays.

« Il est vrai que pour le moment, le véritable danger pour la déstabilisation ce sont des actions du CNDP qu’il convient de combattre énergétiquement, politiquement, avec une structure robuste des forces gouvernementales appuyées par la MONUC », a-t-il déclaré, à l’issue d’un entretien jeudi à Kinshasa avec le Président Joseph Kabila Kabange.

L’émissaire du secrétaire général des Nations unies a par ailleurs confirmé que la MONUC (Mission de l’Organisation des Nations unies au Congo) a été instruite de recourir à tous les moyens et d’ouvrir le feu si jamais le CNDP a l’intension d’entrer à Goma.« S’il y a une volonté du CNDP d’entrer à Goma, les instructions sont clairement données à la MONUC de tirer, de s’opposer par tous les moyens, dans le cadre de notre mandat, à toute intervention armée du CNDP à Goma », a-t-il averti, tout en promettant d’augmenter progressivement le nombre des soldats de l’ONU dans la région.

« Les forces de la MONUC sont très limitées. C’est pour cela que nous avons demandé des forces supplémentaires en vue de renforcer encore les actions de la MONUC », a-t-il indiqué, estimant que 10.000 soldats de l’ONU sont au Kivu, soit 10 soldats pour 10.000 habitants.

Dans le même ordre d’idées, il a soutenu que la situation s’est dramatiquement détériorée à Goma et ses environs à la suite des actions menées par le CNDP. C’est dans ce contexte qu’il demandé aux parties au conflit de respecter le cessez-le-feu et que le CNDP revienne sur ses positions d’avant le 28 août 2008.Le secrétaire général adjoint de l’ONU qui était venu rendre compte au Chef de l’Etat de la visite qu’il a effectuée à Goma et autour de celui-ci accompagné du représentant spécial de l’ONU en RDC, Alan Doss, a soutenu que la situation dans cette partie du pays est très tendue, confirmant que le CNDP venait d’attaquer les positions des forces gouvernementales à Nyazale.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.