Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les députés tirent la sonnette d'alarme

Article précédant | Suivant
Forum des As - 12 novembre 2008
Congo parliament

L’onde de choc du massacre de Kiwanja n’a pas fini de retentir. Cette tuerie massive des Congolais par les rebelles du CNDP a fini par révolter tous les cénacles du pouvoir congolais basé à Kinshasa. Hier, l’Assemblée nationale s’est proposée de saisir le Conseil de sécurité de Nations unies. Dans la foulée de cette initiative responsable de la Chambre basse, des députés ont suggéré d’écrire à la Cour pénale internationale (CPI) pour que cette institution judiciaire établie à La Haye se saisisse du massacre de Kiwanja.
Dans l’opinion, la prise de conscience des parlementaires a été unanimement saluée. Car les images passées en boucle sur des chaînes satellitaires ont jeté l’émoi au sein de l’opinion congolaise. Plusieurs dizaines des corps inertes abattus par les rebelles du CNDP ont convaincu jusqu’au plus modéré des Congolais du lourd tribut que payent les compatriotes de l’Est à la suite de la guerre initiée par Laurent Nkunda et son mentor rwandais.
Kiwanja n’étant que la partie visible de l’iceberg, il y a fort à parier que des centaines des milliers des Congolais ont déjà péri dans ce qui s’apparente à un génocide à huis clos.
Outré par le martyr qu’endurent les Congolais de l’Est, Mgr Monsengwo ne s’est pas empêché de se demander dernièrement s’il faut autant de morts pour que la Communauté internationale s’émeuve du drame congolais. Vital Kamerhe ne dit pas autre chose lorsque, à l’occasion de la plénière d’hier à l’Assemblée nationale, il estime que le nombre des déplacés congolais fait quatre fois plus que celui de Darfour au Soudan.
Reste que l’initiative de la Chambre basse, par rapport au massacre de Kiwanja, demande à être relayée notamment par le gouvernement pour que la fameuse Communauté internationale prenne enfin ses responsabilités. Car, ce qui se passe dans le Kivu n’a rien à envier, en termes de désastre humanitaire, à la catastrophe du Darfour et en termes des victimes, au génocide rwandais.

Les FARDC et la MONUC verrouillent Dungu
En Province orientale, la situation semble tourner à l’avantage des forces armées de la RDC à travers des opérations menées conjointement avec des éléments de la Mission d’observation des Nations unies au Congo, Monuc. Deux mille éléments des Fardc y ont atterri par pont aérien et une piste de 2.000 m a été érigée pour accueillir des avions lourds de type C 130 et Antonov.
Outre la province du Nord-Kivu, la Province orientale fait également face à la guerre imposée par des rebelles ougandais de l’armée de résistance du seigneur, LRA. C’est surtout à la cité de Dungu que des affrontements ont été signalés. Face donc à l’excès de zèle des rebelles, les éléments des FARDC et ceux de la Monuc ont décidé de mener des actions conjointes en vue de contenir la rébellion de souche ougandaise.
A en croire nos sources, 2.000 éléments des FARDC ont été déployés à Dungu par pont aérien. Il s’agit, comme on le voit, de verrouiller cette cité afin de repousser les rebelles. Les ingénieurs uruguayens et indonésiens de la mission onusienne, indique-t-on, ont construit une hélistation ainsi qu’une piste assez large pour accueillir des avions capables de transporter du matériel lourd à Dungu. Pour leur part, les FARDC disposent de deux nouvelles bases près de Dungu, tandis que la Monuc en a une à l’intérieur de cette contrée avec un bataillon marocain. Plusieurs routes auraient été améliorées et un pont réparé.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  3. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  4. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  5. Vital Kamerhe condamne la dispersion de la marche des opposants (26 mai 2016)
  6. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  7. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  8. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  9. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  10. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  11. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  12. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  13. Consultations présidentielles: les Eglises et les chefs coutumiers prônent un dialogue pour la paix (2 juin 2015)
  14. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  15. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  16. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  17. Loi électorale: l'Opposition lance l'opération d'identification des morts et blessés (28 janvier 2015)
  18. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  19. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  20. Recensement: un moyen pour prolonger le mandat de Kabila, selon Kamerhe (2 décembre 2014)
  21. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  22. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  23. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  24. Marche de l'opposition contre la révision de la constitution (27 septembre 2014)
  25. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  26. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  27. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  28. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  29. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  30. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.