Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les adieux des ambassadeurs d'Angola, de Suisse et du Congo-Brazzaville en RDC au Chef de l'Etat

Article précédant | Suivant
Presse Présidentielle - 13 novembre 2008

Joseph Kabila
Les ambassadeurs d’Angola, de Suisse et du Congo-Brazzaville en RDC ont fait leurs adieux au Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, au terme de leurs mandats dans ce pays, lors des entretiens qu’ils ont eus jeudi à Kinshasa. M. Joao-Baptista Mawete, qui a travaillé pendant plus de dix (10) ans en qualité d’ambassadeur d’Angola en RDC, s’est dit émotionné au moment où il est appelé à quitter ce pays pour exercer les fonctions de gouverneur de la province angolaise de Uige.

Le diplomate angolais a indiqué avoir tissé avec les Congolais des liens solides d’amitié, de solidarité et de famille et s’être investi dans la promotion de la paix, de la réconciliation et de développement de la RDC. Toutefois, il a regretté de quitter ce pays au moment où les armes crépitent dans l’Est alors que les cinq chantiers du gouvernement deviennent une réalité. Il a, par ailleurs, remercié tous les Congolais qui l’ont aidé à mieux accomplir la mission qui lui a été confiée, laquelle, selon lui, est jugée positive par le gouvernement de son pays.

« Ma mission en RDC, selon le gouvernement de mon pays, a été positive. Les relations sont excellentes surtout entre les Présidents Joseph Kabila et José Eduardo dos Santos qui se consultent souvent pour traiter des dossiers bilatéraux et multilatéraux », a-t-il déclaré, avant d’ajouter : « j’avais présenté mes lettres de créance à feu le Président Laurent-Désiré Kabila pendant qu’il y avait le bruit des bottes dans l’Est du pays et je quitte ce pays pendant que les armes crépitent dans la même partie du pays ».

Il a, par ailleurs, soutenu, au regard d’excellentes relations qu’il a eues avec le peuple congolais, qu’il est et restera l’interprète de la RDC où qu’il se trouvera pour traduire dans les faits la réalité en ce qui concerne la paix en RDC. Réagissant à une question se rapportant à la situation prévalant dans l’Est du pays, il a fait savoir que « une foi les décisions prises par les Chefs d’Etat de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe) appliquées, cela pourra aider à ce que la situation de l’Est soit complètement sous contrôle du gouvernement ».

L’ambassadeur de la Confédération suisse, Hans-Rudolf Hodel, qui est au terme de son mandat de trois ans à Kinshasa, s’est félicité d’avoir évoqué avec le Chef de l’Etat les projets en cours de réalisation en RDC, notamment dans les secteurs de la santé, de la coopération militaire et de la migration. Après son mandat de trois ans en RDC, l’ambassadeur Hodel partira pour le Costa Rica où il est nommé chef de mission avec des responsabilités à Managua et à Panama.

De son côté, l’ambassadeur de la République du Congo en République Démocratique du Congo, Zoula gustave Pana, s’est réjoui de l’excellence des relations qui se sont tissées entre Brazzaville et Kinshasa durant son mandat à Kinshasa et a souhaité que celles-ci puissent continuer en dépit de la crise dans la partie- Est du pays.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.