Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Bukavu : 2 000 squelettes humains découverts dans une parcelle

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 25 novembre 2008
Bukavu

Découverte macabre dimanche dernier à Bukavu au Sud-Kivu. Plus de 2 000 squelettes d’êtres humains ont été découverts dans une résidence du quartier Pajeco dans la commune d’Ibanda, selon la RTNC, la télévision nationale, qui a livré cette information, images à l’appui, dans son édition de lundi soir. Cette résidence a été occupée pendant longtemps par un ancien conseiller politique de Me Azarias Ruberwa au moment où le RCD occupait la ville de Bukavu, ajoute la même source.

Cette parcelle a été morcelée, selon la télévision nationale. Et c’est en creusant le puit perdu que l’on a fait la macabre découverte : plus de 2 000 ossements d’êtres humains enfouis dans le sol. Et les faits datent de la guerre plus précisément pendant la période d’ occupation de Bukavu par les éléments du Rassemblement Congolais pour la démocratie, RCD, indique la même source. La télévision nationale souligne également qu’à cette époque, la résidence appartenait à Mme Marion, un sujet tutsi, naturalisée belge et épouse de M. Marion. Elle sera occupé plus tard par un ancien conseiller politique de Maitre Azarias Ruberwa , M. Kinganda, ajoute–elle. Enfin, d’après la télévision nationale, cet endroit servait de lieu d’exécution des gens pendant cette période d’ occupation de la ville de Bukavu en attendant les résultats de l’enquête qui sera menée par rapport à cette dramatique affaire.

En réaction à cette thèse, le secrétaire général du Rassemblement congolais pour la démocratie, Hubert Efole, parle d’une manipulation. « Je crains que ce ne soit une manipulation, 2 000 squelettes, c’est assez énorme que ça soit passé dans une ville comme Bukavu où il ne manque pas des extrémistes anti- RCD et qu’on soit resté pendant toute la période de la transition sans que cela ait transparu », a-t-il expliqué, estimant que cela est bizarre. Le secrétaire général du RCD dit ne pas douter que des squelettes aient été découverts. D’après lui, une explication ou une autre peut être trouvée. « D’ailleurs, on dit que le lieu en question n’est pas une habitation, mais une concession qui a été morcelée et vendue à plusieurs personnes. Rien n’indique que ce n’est pas une concession qui a été lotie sur un ancien cimetière. On a déjà vu des choses pareilles, et ça m’étonnerait qu’on ait fait cette découverte aujourd’hui et qu’on puisse dater ces ossements là d’une manière précise à l’époque où le RCD occupait encore Bukavu », a rétorqué Hubert face aux allégations impliquant son parti par rapport avec cette découverte.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.