Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'Onu autorise la Monuc à utiliser la force pour protéger les civils

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 23 décembre 2008
Soldats de la MONUC à Goma

Le Conseil de sécurité a élargi lundi le mandat de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo, Monuc, en la chargeant de s'attacher en priorité à la protection des civils dans les Kivu. Prolongé jusqu’au 31 décembre 2009, le mandat de la Monuc sera plus robuste.

La Monuc devra dissuader toute tentative de recours à la force qui menacerait le processus de Goma et de Nairobi, de la part de tout groupe armé étranger ou congolais, en particulier à l’Est de la RDC. Elle coordonnera ses opérations avec celles des brigades intégrées des FARDC déployées dans l’Est du pays en vue de désarmer et démobiliser les groupes armés étrangers et congolais. Mais, travailler étroitement avec le gouvernement congolais ne veut pas dire ne pas être vigilant, ferme et robuste, entendez, passer à l’action quand il le faut.

Pour le ministre belge des Affaires étrangères, cette résolution constitue une avancée significative. Karel De Gutsch explique : "Le mandat prévoit sans équivoque que la Monuc peut agir de manière autonome. Elle pourra dorénavant également agir au cas où des éléments incontrôlés des FARDC seraient à l’origine des exactions contre la population. La Belgique demeure en faveur du déploiement d’une force de relais européenne en attendant l’arrivée du renfort de la Monuc. La Belgique est prête à contribuer à une telle force."

Le ministre congolais des Affaires étrangères, Alexis Tambwe Mwamba a rappelé que dans son pays un désastre majeur sans qualificatif se poursuivait et que depuis près de dix ans le Nord et le Sud-Kivu connaissaient un des conflits les plus meurtriers depuis la seconde guerre mondiale.
Le représentant du Rwanda a, quant à lui, estimé que le nouveau mandat de la Monuc devrait être centré sur le problème des forces négatives dans l’Est de la RDC, en particulier, les ex-forces armées rwandaises, ex-FAR et Hinterhamwe, qui sont, a-t-il dit, à l’origine du conflit en République démocratique du Congo.

Dans sa résolution 1856 adoptée à l'unanimité, le Conseil a prorogé jusqu'au 31 décembre 2009 le mandat de la Monuc et autorisé le maintien jusqu'à cette date d'effectifs pouvant atteindre 19.815 militaires, 760 observateurs militaires, 391 personnels de police et 1.050 membres d'unités de maintien de l'ordre. La résolution demande à la Monuc d'accorder la priorité absolue à la réponse à apporter à la crise des Kivu, en particulier en ce qui concerne la protection des civils.

Le gouvernement espère que les Casques bleus seront plus efficaces

Lambert Mende, porte-parole du gouvernement, espère qu’avec la robustesse de ce mandat, la Monuc sera plus efficace pour trouver de solutions aux vrais problèmes pour lesquels, elle a été déployée en RDC : « Notre réaction est une réaction de satisfaction par le fait que le mandat de la Monuc a été profondément revisité par le Conseil de sécurité, en lui donnant beaucoup plus de robustesse. Et, nous espérons que maintenant la Monuc sera un peu plus efficace, qu’elle ne l’a été jusqu’à présent, dans la solution des vrais problèmes qui ont amenés la communauté internationale à la déployer », a déclaré le ministre de Communication et médias.

Lambert Mende ne voit pas de problème que la Monuc recourt à la force contre les éléments des FARDC coupables d’exactions des civils. Pour le ministre de communication et médias, ce problème d’éléments incontrôlés des FARDC préoccupe au plus haut point le gouvernement congolais. « Et donc nous sommes tout à fait d’accord que la Monuc nous prête main forte lorsque nous devons, par exemple, arrêter des voyous qui sont sous notre uniforme et que nous devons traîner devant notre justice militaire » a indiqué le porte-parole du gouvernement.

Il a par ailleurs ajouté que lorsque les FARDC sont sous contrôle, la Monuc a mandat de travailler avec elles.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  3. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  4. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  5. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  6. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  7. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  8. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  9. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  10. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  11. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  12. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  13. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  14. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  15. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  16. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  17. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  18. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  19. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  20. L'Afrique du Sud étend la mission de ses soldats en RDC jusqu'en 2015 (25 mars 2014)
  21. Les FARDC ont pris le dernier bastion des rebelles de l'ADF à Makoyoya 3 (12 mars 2014)
  22. Les FARDC délogent les miliciens APCLS de Nyabiondo (18 février 2014)
  23. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)
  24. Assassinat de Mamadou Ndala: le gouvernement induit en erreur sur l'implication des ADF-NALU, selon Mende (22 janvier 2014)
  25. Le colonel Mamadou Ndala tué dans une embuscade à Beni (2 janvier 2014)
  26. Pas d'accord de paix avec les rebelles vaincus du M23, dit le gouvernement congolais (12 novembre 2013)
  27. Il n'y aura pas d'accord entre la RDC et le M23 à Kampala mais plutôt une déclaration, selon Mende (6 novembre 2013)
  28. Les FARDC reprennent au M23 la colline stratégique de Mbuzi (4 novembre 2013)
  29. Message de Joseph Kabila à la nation après la victoire des FARDC contre les rebelles du M23 (30 octobre 2013)
  30. Les FARDC libèrent Bunagana, le dernier bastion des rebelles du M23 (30 octobre 2013)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.