Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
La crise s'installe au sein du CNDP

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 6 janvier 2009
Bosco Ntaganda

Le Haut commandement militaire du mouvement rebelle, piloté par le général Bosco Ntaganda, déclare avoir limogé Laurent Nkunda de la présidence du CNDP. Il l’accuse de mauvaise gestion du mouvement. Selon le porte-parole du Haut commandement militaire désigné à cet effet, toutes les structures du CNDP restent en place jusqu’à nouvel ordre, rapporte radiookapi.net

Désiré Kamanzi, l'un des responsables de l'aile dissidente, confirme le limogeage : « Le Haut commandement a effectivement limogé le chairman du mouvement, le CNDP. On lui reproche la mauvaise gestion des affaires du mouvement » Limoger Laurent Nkunda maintenant, pour quelle finalité ? A cette question, M. Kamanzi répond : « C’est le Haut commandement militaire qui prend les choses en main, en assure la gestion courante jusqu’à nouvel ordre. On va communiquer les changements qui s’opéreraient probablement dans les jours à venir »

Ce limogeage intervient à un jour avant la relance des négociations de Nairobi avec la partie gouvernementale. A ce sujet, Désiré Kamanzi précise qu’au niveau interne, au sein du mouvement, on a trouvé que les choses ne marchaient pas bien. Et puis, on a jugé bon de le faire, quelles que soient les conséquences qui peuvent survenir par rapport aux démarches qui étaient en cours »

La même source précise que jusqu’à présent, seul le chef du mouvement a été limogé et que le CNDP compte continuer tout le programme en cours. « Quelques modifications pourront s’opérer, pas beaucoup de modifications, les activités, les revendications, les animateurs du mouvement, jusqu’à la preuve du contraire, n’ont pas encore changé, sauf le leader », conclu M. Kamanzi

Rien n'a changé au CNDP, rétorque Céraphin Mirindi
Laurent Nkunda reste le président du Mouvement. Déclaration de Céraphin Mirindi, porte-parole militaire du CNDP, joint il y a quelques minutes par radiookapi.net. Selon lui, la décision de démettre Laurent Nkunda de la présidence de ce mouvement, n'engage que le général Bosco Ntaganda : « Je crois qu’il ne s’agit pas d’une défection, moins encore d’une situation qui encombre le CNDP. C’est une déclaration d’un individu, le général Bosco Ntaganda, qui dans ses états, a fait cette déclaration que nous avons déplorée, après l’avoir suivie. Donc nous considérons ça comme une déclaration individuelle qui n’engage que lui. Donc rien n’a changé au CNDP. Le président reste le général- major Laurent Nkunda, le chairman du mouvement et chacun reste à sa place comme tel que ça été, rien n’a changé »
Au regard de cette déclaration grave du général Bosco Ntaganda dans le chef d’état-major de l’armée du CNDP, le mouvement va pourvoir l’écouter dans les 48 heures qui suivent et éclairer l’opinion tant nationale qu’internationale, affirme Céraphin Mirindi.
Par ailleurs, la délégation du CNDP vient de quitter ce mardi le territoire congolais pour Nairobi, la capitale kenyane. Sur place, les membres de cette délégation prendront part au troisième round de négociations entre leur mouvement et le gouvernement congolais.
Ces négociations reprennent sauf imprévu, ce mercredi 7 janvier. Selon un cadre du CNDP joint au téléphone par radiookapi.net, son mouvement tient à ces assises de Nairobi, qui, estime-t-il, reste la seule voie pour ramener la paix à l’Est de la RDC.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.