Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Franc Congolais: enfin l'accalmie

Article précédant | Suivant
La Prospérité - 12 janvier 2009
Adolphe Muzito

Le Premier ministre et la Cellule de crise du gouvernement peuvent quand même boire du petit lait. Après une semaine folle où le Franc congolais a fait une plongée aux conséquences désastreuses, voici venu le temps de l’accalmie. D’un pic de 850 FC, le dollar s’est échangé contre 600 FC tout le long du week-end. Le cap fatidique de 1000 FC tant redouté n’aura donc pas été atteint. De quoi pousser un ouf de soulagement. Visiblement, le train de mesures prises par la Cellule de crise du gouvernement produisent déjà leurs effets. Pour rappel, mise sur pied en pleine surchauffe monétaire, la Cellule de crise avait notamment décidé, le jeudi 8 janvier, de l’intervention régulière de la Banque centrale jusqu’à la stabilisation du marché de change. La Cellule de crise avait aussi réactivé l’augmentation du taux d’intérêt directeur de la Banque centrale. Question de résorber le surplus des Francs congolais sur le marché.
Pour autant, c’est ce lundi que nombre d’observateurs attendent de voir comment le Franc congolais va se comporter. De plus, la stabilisation de la monnaie face aux devises étrangères ne saurait se repercuter sur le pouvoir d’achat que si les prix qui avaient pris l’ascenseur sont réajustés proportionnellement à l’appréciation du Franc congolais.
C’est sans doute pour consolider la tendance observée le week-end que la Cellule de crise que pilote le Premier ministre Muzito entend poursuivre ses efforts.
Certes la RDC, qui n’est pas sur la planète Mars, ne saurait se soustraire aux effets pervers de la crise internationale. Mais il n’en demeure pas que la crise actuelle requière une mobilisation tous azimuts du gouvernement. «La posture appliquée d’Adolphe Muzito rassure», nous a confié hier un analyste financier de renom.

Communiqué n°003 de la Cellule de crise du gouvernement
D La Cellule de crise du gouvernement s’est réunie pour la troisième fois en trois jours, sous la direction de Son Excellence le Premier ministre Adolphe Muzito, à l’hôtel du gouvernement, ce samedi 10 janvier 2009.
L’objet essentiel de la rencontre a consisté en l’examen de l’évolution de la situation du marché de change, 48 heures après la prise des mesures urgentes pour la résorption de la surchauffe.
Elle a constaté ce quisuit:
1. L’inversion de la tendance à la baisse du taux de change qui est tombé d’un pic de 840 FC le dollar américain à une moyenne de 600 FC,
2. L’obtention des résultats positifs découlant des mesures prises par la Cellule de crise du gouvernement au cours de sa première réunion de crise.
Dans le cadre de activités de la Cellule de crise, la Banque centrale du Congo a pris des mesures suivantes:
1. La révision à la hausse de son taux directeur de 40% à 55%,
2. La hausse de son coefficient de la réserve obligatoire de 5 à 7%.
Cette série des mesures monétaires sera accompagnée par le resserrement de la politique budgétaire et les efforts d’amélioration de l’offre des devises dans le système bancaire.
La cellule réaffirme la poursuite de l’intervention de la Banque centrale du Congo sur le marché de change.
Enfin, le gouvernement invite la population ainsi que les opérateurs économiques à faire confiance à la monnaie nationale.
Fait à Kinshasa, le 10 janvier 2009
Adolphe Muzito
Premier Ministre




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.