Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Mbuji Mayi : les Hutus rwandais basés à Luilu ne sont pas visés par les opérations militaires conjointes

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 2 février 2009
Mbuji-Mayi

Précision donnée par le gouverneur de province du Kasaï Oriental au cours d’un point de presse le week-end dernier. Alphonse Ngoyi Kasanji a expliqué le week-end que ces hutus rwandais sont des réfugiés politiques protégés par la loi. Ils sont basés dans le territoire de Luilu, au sud de la ville de Mbuji Mayi. De surcroît, ils ne sont pas armés et ne tracassent pas les populations civiles. Par conséquent, ils ne sont pas visés par les opérations militaires menées dans l’Est du pays, a indiqué le gouverneur de province à radiookapi.net

« Il y a une loi qui concerne la protection des réfugiés. Les opérations qui se font présentement à l’Est ne concernent pas les réfugiés qui sont protégés, ça concerne les FDLR, les différents groupes étrangers qui sont sur le territoire congolais, qui sèment la terreur, vis-à-vis des populations congolaises et vis-à-vis des populations rwandaises, burundaises, ougandaises. Ce sont ces groupes armés là qu’on doit impérativement désarmés. Donc cela ne concerne pas les Hutus rwandais qui sont dans le territoire de Luilu »

Selon le gouverneur Ngoy Kasanji, ces Hutus, depuis qu’ils se sont installés, n’ont pas pris les armes et ne sont pas concernés par conséquent par ces opérations. « S’ils s’érigent à prendre les armes et à terroriser notre population, alors, ils seront désarmés », a-t-il conclu.

Selon des sources officielles concordantes, il y aurait plus de 1000 Hutus rwandais repartis sur quelques sites du territoire de Luilu. Parmi eux, hommes, femmes et enfants.



TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.