Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Vital Kamerhe et autres ténors de l'Amp visibles à côté de Joseph Kabila depuis Beni

Article précédant | Suivant
La Référence Plus - 6 mars 2009
Joseph Kabila et Vital Kamerhe
Archive

La présence remarquée du président de l’Assemblée nationale ainsi que d’autres leaders de l’Alliance de la majorité présidentielle apparaît un signe qui ne trompe pas de chance d’apaisement de la tempête soulevée autour des démissions en cascade au bureau de l’Assemblée nationale

S’achemine-t-on vers l’apaisement de la crise qui paralyse le bureau de l’as­semblée nationale? On serait tenté de l’affirmer avec l’initiative en cours au plus haut sommet de l’Etat. En effet, selon diverses sources, le pré­sident de l’assemblée natio­nale, Vital Kamerhe, a rejoint mercredi dernier la ville de Beni où séjourne le Chef de Etat, Joseph Kabila.

On rapporte qu’il était accompagné dans ce déplacement du di­recteur de cabinet de la pré­sidence de la République, le Pr. Lumanu Mulenda Bwana Sefu. Quelques membres de la direction politique de l’Amp ont également fait le déplace­ment vers Beni jeudi, ce qui annonce une grande con­certation des responsables de cette famille politique autour du chef de l’Etat. En mis­sion au Katanga, le secrétaire exécutif de l’Amp, M. Koyagialo Ngbasete Geremgbo a, lui aussi, été rappelé pour prendre part à cette grande messe politique.

S’il est hasardeux de sup­puter sur les conclusions de cette rencontre tant souhai­tée, tout indique qu’elle de­vrait examiner les différents contours de la situation qui prévaut actuelle­ment à l’assemblée nationale. On sait que cinq des sept membres du bureau de la chambre basse ont rendu le ta­blier la semaine dernière, sous la pression de l’Amp. A dix jours de la rentrée parlementaire, ces démis­sions en cascade « avec effet immé­diat », selon la formule de l’Amp, lais­saient présager une session parle­mentaire des plus agitées.

En effet, décapité de la majorité de ses membres, la survie de l’actuel bureau devenait hypothétique devant la pression chaque jour plus forte de la coalition majoritaire. L’opinion se perdait ainsi en conjecture sur la dé­mission ou non de Vital Kamerhe avant le 15 mars, sur la personne qui présiderait la Séance d’ouverture de cette session parlementaire (Vital Kamerhe ou le secrétaire général de l’assemblée nationale, selon l’Amp) mais aussi sur la rédaction des députés face à ces démissions pré­sentées à l’Amp plutôt que devant la plénière de la chambre basse, seule compétente en la matière.

Les plus pessimistes en sont même arrivés à craindre une éventuelle dis­solution de l’assemblée nationale comme ultime solution à cette crise où l’Amp est apparue comme un véritable Parti-Etat en plein processus démocratique. Il faut espérer que l’en­semble de ces questions trouveront de réponses au cours de cette réunion.

Rentré au pays le 22 février der­nier, après quelques jours de vacances en Afrique du Sud, Vital Kamerhe avait rencontré une première fois le chef de l’Etat la semaine dernière à Kinshasa. Selon des sources, ils de­vaient encore se retrouver pour exa­miner les voies et moyens suscepti­bles de dénouer cette crise politique. L’annonce, mercredi dernier, du dépla­cement de Vital Kamerhe à Beni pour rencontrer le chef de l’Etat a suscité beaucoup d’espoirs dans la classe politique.

Il faut dire, en effet, que la démis­sion éventuelle du président de l’as­semblée nationale faisait planer beau­coup d’incertitudes quant à la cohésion au sein du Pprd et de l’Amp. Le même doute subsistait aussi sur la possibilité pour l’Amp de parvenir à sa destitution par ses collègues par un vote au bulletin secret.

Les députés de la majorité, on le sait, ne tiennent pas toujours compte des consignes de vote données par cette plateforme. Ils ont eu a le démontrer notamment lors de l’élection des membres du bureau de la chambre haute. Les sénateurs Amp, majoritaires, avaient plébiscité, à la surprise générale, M. Léon Kengo wa Dondo contre le can­didat du parti, She Okitundu. Beau­coup redoutaient ainsi un vote-sanc­tion contre l’Amp en cas d’une tenta­tive de destitution de Vital Kamerhe dans des conditions politiques aussi controversées.

Devant cette impasse, de nom­breuses voix au sein de la famille kabiliste recommandaient ces der­niers jours l’apaisement. On l’a décelé notamment dans l’attitude des res­ponsables du Pprd face à l’ultimatum de l’Amp qui avait sommé l’Udemo et le parti présidentiel de clarifier leur position sur ce dossier ultrasensible des démissions des membres du bu­reau de l’assemblée nationale ?

Il faut espérer que l’appel à la raison et au dialogue lances par le comité perma­nent des évêques catholiques, un col­lectif des Ong des droits de l’homme, les étudiants de Kinshasa et le Comité des églises de réveil sera en­tendu par les décideurs politiques de l’Amp réunis à Beni.


Autres articles


  1. Vital Kamerhe condamne la dispersion de la marche des opposants (26 mai 2016)
  2. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  3. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  4. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  5. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  6. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  7. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  8. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  9. Loi électorale: l'Opposition lance l'opération d'identification des morts et blessés (28 janvier 2015)
  10. Louis Koyagialo est décédé en Afrique du Sud (14 décembre 2014)
  11. Recensement: un moyen pour prolonger le mandat de Kabila, selon Kamerhe (2 décembre 2014)
  12. Marche de l'opposition contre la révision de la constitution (27 septembre 2014)
  13. L'opposition hausse le ton : non à la monarchisation de la RDC (26 juin 2014)
  14. Vital Kamerhe exige «un calendrier qui donne toutes les étapes des élections jusqu'à 2016» (21 juin 2014)
  15. Elections : le recensement, « une astuce » pour jouer à la prolongation, estime Vital Kamerhe (31 mai 2014)
  16. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  17. 45e anniversaire de la mort de Joseph Kasa-Vubu, premier président de la RDC (24 mars 2014)
  18. Koyagialo à Mbandaka: une fête gâchée (17 mars 2014)
  19. Koyagialo promet de rentrer bientôt à Mbandaka (11 mars 2014)
  20. Kinshasa: le retour de Kamerhe émaillé d'agitations (7 mars 2014)
  21. L'UNC de Vital Kamerhe accuse la police d'avoir interpellé à tort ses militants à Kinshasa (6 mars 2014)
  22. Clément Kanku appelle à l'unité de l'opposition (3 mars 2014)
  23. Constitution : les doutes relancés après des entraves aux actions des opposants (26 février 2014)
  24. Pétition contre Malumalu: le député Martin Fayulu interpellé par la police (24 février 2014)
  25. Vital Kamerhe déplore les incidents de Bukavu (21 février 2014)
  26. Sud-Kivu : la police disperse un rassemblement de l'UNC à Bukavu, des blessés (20 février 2014)
  27. Pétition contre Malumalu : la police tente de bloquer «Sauvons la RDC» (19 février 2014)
  28. Vital Kamerhe rend hommage aux victimes de la guerre de l'Est (18 février 2014)
  29. Vital Kamerhe peut à nouveau voyager à l'intérieur du pays (13 février 2014)
  30. Démocratie en péril en RDC : l'appel de l'Union européenne sera-t-il entendu ? (12 février 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.