Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Election du Bureau : les alliances vont trancher

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 15 avril 2009
Parlement congolais

Deux jours de campagne électorale pour le renouvellement du Bureau de l’Assemblée nationale. La publication de la liste officielle des candidats s’est déroulée comme prévue. Sur les 60 candidatures déposées, 58 ont été retenues. Seuls 7 candidats seront appelés à occuper le perchoir. Le chemin à parcourir est encore long et le suspense demeure. Tout simplement parce que le sort des candidats est désormais lié au jeu des alliances.

Hier mardi 14 avril, le président du Groupe Technique de Travail (GTT), le député Nkulu Mwenze, a procédé à la publication officielle des listes des candidats à différents postes du bureau de l’Assemblée nationale. Sur soixante candidatures déposées, cinquante-huit sont retenues, un candidat a désisté au poste de président du bureau, à la demande de son groupe parlementaire. Il s’agit du député N’singa Udjuu Joseph de l’UDEMO. Le député Mawazo, pour avoir déposé sa candidature sans préciser le poste convoité, celle-ci a été rejetée.

Par ailleurs, la plénière prévue initialement hier mardi à onze heures n’a pas eu lieu. Et pour cause. Il y a eu coupure du courant dans le bâtiment. Mais il nous revient que l’AMP n’a pas trouvé l’opportunité de la tenue de cette séance plénière. Pour l’AMP, aussitôt les listes affichées, la campagne devrait commencer automatiquement dans les états-majors des partis politiques. Toutefois, à la précédente plénière, il avait été convenu de la mise sur pied d’une commission d’enquête devant auditer sur la corruption des députés ainsi que le détournement de 1.500.000 dollars américains de l’Assemblée nationale. L’on souhaitait éclaircir cette affaire avant la remise et reprise avec le nouveau bureau.

LE JEU DES ALLIANCES

D’autre part, des commentaires vont bon train dans les coulisses du Parlement. En effet, la course à la présidence du bureau de l’Assemblée nationale est très excitée. Si les faveurs des pronostics penchent encore du côté du candidat de l’AMP, les surprises ne sont pas à écarter. Il y a de part d’autre de gros calibres et leur sort se joue désormais au sein des alliances. C’est ici le sens à donner à la dernière déclaration du Professeur Evariste Boshab, lorsque après avoir déposé sa candidature, il avait déclaré ce qui suit : « La majorité doit prouver qu’elle est majorité ». L’ AMP est soumise à l’épreuve de l’union, de la cohésion et de la discipline pour le respect des consignes. Il en est de même des candidats de l’Opposition, François Muamba du MLC et Kiakwama Kia Kiziki de la Convention des Chrétiens démocrates. Deux poids lourds de l’Opposition qui ont décidé de s’affronter, évidemment d’éparpiller leurs forces.

Enfin, dans le camp des outsiders, il y a le candidat Idambito qui bénéficierait de la sympathie de ce nouveau courant pour la Défense de la Démocratie à l’Assemblée nationale. Il semblerait que le bureau de ce cadre de réflexion est en train de travailler d’arrache-pied en vue de se faire une idée sur le candidat qui, une fois élu, est à même d’œuvrer pour la sauvegarde des valeurs démocratiques. Jusque-là, c’est le député Idambito Bakaato, élu de la Province Orientale qui serait le candidat potentiel de la Convention pour la Défense de la Démocratie et de la République à l’Assemblée nationale.

Alliance au niveau des partis politiques et plates-formes, alliances également régionales, au nom d’une certaine « réalité sociologique ». Pas étonnant que les ressortissants d’une province donnée aient des ambitions légitimes de disposer d’un des leurs ressortissants à la présidence de l’Assemblée nationale ou au bureau tout court. Equilibrage politique oblige.

LA PROBABILITE DU IIEME TOUR

Les élections attendues vendredi prochain connaîtraient un deuxième tour si jamais le jeu des alliances était mal géré. Même à ce stade, les candidats auront toujours les yeux tournés vers les alliances pour puiser dans les réserves de leurs stratégies électorales. Et en s’appuyant sur la majorité numérique, le candidat de l’AMP serait en ballottage favorable.

Quant au poste de premier vice-président, le jeu se jouera sur deux candidats. Il s’agit de Me Mboku Laka Boris de l’ARC de Olivier Kamitatu et l’ancien premier commissaire d’Etat, N’singa Udjuu Joseph dont les qualités et compétences politiques ne sont plus à démontrer. Selon les renseignements en notre possession, l’UDEMO dont fait partie le député N’singa pourrait pencher du côté de la Convention pour la Défense de la Démocratie et de la République à l’Assemblée nationale, nouvellement créée par Vital Kamerhe, président sortant du Bureau de la chambre basse du Parlement. Mais dès lors qu’il s’est désisté au poste de président de l’Assemblée nationale, il ne fait l’ombre d’aucun doute qu’il y a eu des contacts entre l’AMP et l’UDEMO pour parvenir à cette décision de désistement.

BOFASA DJEMA RASSURE LES DEPUTES

Au poste de deuxième vice-président, le député Bofasa Djema est sûr de son élection. Approché par Le Potentiel, l’élu de Mbandaka a indiqué que point n’est besoin de commenter sur son parcours politique élogieux. Il croit dur comme fer que ses brillantes interventions en la salle des Congrès du Palais du peuple lui ont procuré de l’estime auprès de la population et de ses collègues tant de la majorité que de l’Opposition, sans oublier les indépendants. Evoquant les raisons ayant motivé le dépôt de sa candidature, Bofasa Djema est convaincu qu’au niveau du bureau de son institution, il existe des dossiers qui sont en souffrance en défaveur du peuple. C’est ainsi que profitant de la démission du bureau, il s’est décidé de postuler à ce poste qui s’occupe du social. Non seulement des députés, mais aussi et surtout de la population.

A la questure, à côté de Modeste Bahati, ancien questeur qui voudrait succéder à lui-même, s’aligne Mulangala Lwakabuanga, un ancien banquier qui a été plusieurs fois ministre pendant la transition. L’élu de Demaba affirme remplir les critères pour assumer la fonction de questeur.

Liste des candidats au Bureau de l’Assemblée nationale

I. Candidats présidents (05)

1. Boshab Evariste (PPRD)

2. Idambito Bakaato

3. Kanku Bukasa wa Tshibuabua

4. Kiakwama Kia Kiziki (CDC)

5. Muamba Tshishimbi François (MLC)

II. Candidats 1er vice-président

1. Kamate Lunkundu

2. Luhaka Losendjola (MLC)

3. Matadi Nenga Gamanda (RCD)

4. Mbata B. Mangu André

5. Mbuku Laka Boris

6. N’Singa Udju Joseph (UDEMO)

7. Tshibangu Kalala (PPRD)

III. candidats 2éme Vice-présidents (09)

1. Babala Wandu Fidèle (MLC)

2. Bofasa Djema

3. Engbanda Mananga

4. Gapemonoko Lobotdumba (UDEMO)

5. Lisanga Bonganga

6. Lumbala Tshitenge Roger (ODR)

7. Madiko Mulende (PALU)

8. Mbata B. Mangu André

9. Puela Albert François

IV. Candidats Rapporteurs (05)

1. Alenge Gustave

2. Kalala Mpotoyi Crispin

3. Kimasi Bekili Françoise

4. Makonero Wildor

5. Okundji Ndjowu Emery (ODR)

V. Candidats Rapporteur-adjoint (09)

1. Baitsura Musowa

2. Beya Mubiayi

3. Ilunga Kazadi Benjamin

4. Kakudji Yumba Sophie

5. Mpaka Malundama

6. Mukonkole Martin

7. Mutiri wa Bashara (MLC)

8. Ngoyi Mukanku

9. Wenga Charly

VI. Candidats Questeurs (10)

1. Bahati Lukuebo Modeste (Société civile)

2. Bashiri Zirimwabagabo

3. Bolenge Balea Dieudonné (MSR)

4. Bulambo Kilosho

5. Kalenga wa Kubwilu Jean­Jacques

6. Mulangala Lwakabwanga (ODR)

7. Musungayi Bampale (MLC)

8. Takis Kumbo

9. Thilengi Mbuyi Shambuyi

10. Vunabandi Kanyamihigo (RCD)

VII. Candidats Questeurs-adjoints (13)

1. Boongo N koy

2. Bopolo Bongeza Robert

3. Dimandja A Feza Elysée

4. Ejiba Yamampia

5. Ekpoli Lenti

6. Kaubo Mutulwa Matanga

7. Kayiba Mwa Mbuyi Annie

8. Kudura Adiyo Pascaline

9. Likulia Lifoma (UDEMO)

10. Ndombe Sita

11. Nemoyato Bagebole

12. Ngoma Kosi Abdoul Karim

13. Vuemba Luzamba


Autres articles


  1. Lisanga Bonganga appelle l'opposition à s'unir autour d'Etienne Tshisekedi (28 juillet 2016)
  2. Vital Kamerhe condamne la dispersion de la marche des opposants (26 mai 2016)
  3. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  4. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  5. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  6. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  7. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  8. Joseph Kabila invite les Congolais « au règlement pacifique de toutes divergences politiques » (29 juin 2015)
  9. RDC-Côte d'Ivoire: les réactions des Léopards (5 février 2015)
  10. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  11. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  12. Loi électorale: l'Opposition lance l'opération d'identification des morts et blessés (28 janvier 2015)
  13. Florent Ibenge publie la liste des 23 Léopards sélectionnés pour la Can 2015 (8 janvier 2015)
  14. Can 2015: Florent Ibenge publie la liste des 29 Léopards présélectionnés (29 décembre 2014)
  15. Recensement: un moyen pour prolonger le mandat de Kabila, selon Kamerhe (2 décembre 2014)
  16. Marche de l'opposition contre la révision de la constitution (27 septembre 2014)
  17. L'opposition hausse le ton : non à la monarchisation de la RDC (26 juin 2014)
  18. Vital Kamerhe exige «un calendrier qui donne toutes les étapes des élections jusqu'à 2016» (21 juin 2014)
  19. Elections : le recensement, « une astuce » pour jouer à la prolongation, estime Vital Kamerhe (31 mai 2014)
  20. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  21. 45e anniversaire de la mort de Joseph Kasa-Vubu, premier président de la RDC (24 mars 2014)
  22. Kinshasa: le retour de Kamerhe émaillé d'agitations (7 mars 2014)
  23. L'UNC de Vital Kamerhe accuse la police d'avoir interpellé à tort ses militants à Kinshasa (6 mars 2014)
  24. Clément Kanku appelle à l'unité de l'opposition (3 mars 2014)
  25. Constitution : les doutes relancés après des entraves aux actions des opposants (26 février 2014)
  26. Pétition contre Malumalu: le député Martin Fayulu interpellé par la police (24 février 2014)
  27. Vital Kamerhe déplore les incidents de Bukavu (21 février 2014)
  28. Sud-Kivu : la police disperse un rassemblement de l'UNC à Bukavu, des blessés (20 février 2014)
  29. Pétition contre Malumalu : la police tente de bloquer «Sauvons la RDC» (19 février 2014)
  30. Vital Kamerhe rend hommage aux victimes de la guerre de l'Est (18 février 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.