Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
La CEI en concertation avec les acteurs politiques

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 16 avril 2009
Abbé Malu-Malu

Dans le cadre des concertations avec les différents acteurs impliqués dans le processus électoral, la CEI a organisé, hier mercredi, une journée d’échange avec les représentants des partis politiques opérant en RDC.

La Commission électorale indépendante (CEI) a organisé, hier mercredi 15 avril, une journée d’échange avec les représentants de partis politiques opérant en RDC. Cette concertation a tourné autour de futures élections locales, de la révision du fichier électoral, de l’accréditation des témoins des partis politiques et de la question relative au genre. Cadre choisi : la salle de conférences du Collège Saint Anne, située dans la commune de la Gombe.

Dans son exposé, le président de la CEI a, de prime abord, démontré l’importance des élections urbaines, municipales et locales. Pour Apollinaire Malumalu, ces élections sont les plus importantes dans la mesure où, elles faciliteront « la gestion du souverain primaire au quotidien ». Avant de démontrer que ces scrutins vont clôturer le cycle électoral amorcé depuis 2005. Elles vont également ouvrir, a-t-il indiqué, un autre cycle d’élections, c’est-à-dire celles prévues en 2011.

En ce qui concerne le fichier électoral, le président de la CEI a dégagé les raisons fondamentales qui ont milité en faveur de sa révision. L’objectif global de cette révision est d’une part, « de disposer d’un fichier électoral actualisé, suffisamment représentatif du corps électoral et fiable permettant d’organiser des élections locales transparentes, crédibles et apaisées et, d’autre part de disposer des données de base pour les élections générales de 2011 ».

S’agissant de l’accréditation des témoins de partis politiques l’abbé Malumalu a fait remarquer que son but est « d’assurer la transparence des opérations électorales ». A ce sujet, il a souligné que chaque parti politique, légalement constitué, a le droit de désigner un témoin titulaire et un témoin suppléant par Centre d’inscription pour suivre ces opérations.

Pour être témoins, il faut être inscrit sur la liste électorale, être désigné par un parti politique et présenter la copie de sa carte d’électeur en même temps que sa demande.

S’adressant à ses interlocuteurs, le président de la CEI les a exhortés pour qu’ils fassent une large campagne électorale sur le bien-fondé des élections locales et de la révision du fichier électoral.

Dans la journée de ce jeudi 16 avril, la CEI s’entretiendra avec les patrons de presse ou leurs représentants, à partir de 8 heures 30 minutes en la salle de conférences de l’hôtel Sultana à Gombe.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.