Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
François Muamba : « Les députés du MLC et alliés ont fait un bloc »

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 21 avril 2009
Francois Mwamba - Muamba - MLC

Le secrétaire général du MLC, François Muamba, reste serein, en dépit de son échec à la présidence du bureau de l’Assemblée nationale. Un échec qui, selon lui, a démontré que son parti et ses alliés ont formé un bloc lors du scrutin.

Candidat malheureux à la présidence du bureau de l’Assemblée nationale, François Muamba Tshishimbi, secrétaire général du MLC, a fait preuve de fair-play en reconnaissant sa défaite. Il l’a fait remarquer au cours d’une conférence de presse animée, hier lundi 20 avril au siège de son parti à Gombe.

Parlant des élections de membres du nouveau bureau de la Chambre basse du Parlement, François Muamba a indiqué qu’« elles ont été organisées dans un bon climat » et se sont déroulées en toute sérénité ».

Au nom du MLC et alliés, il a pris acte de la victoire du professeur Evariste Boshab au poste de président de l’Assemblée nationale. Ce, avant de lui souhaiter plein succès dans ses nouvelles fonctions.

Cependant, le secrétaire général du MLC a déploré un certain nombre de faits. Au nombre desquels, il a surtout évoqué ce qu’il a appelé « puissance publique ». Une puissance qui, selon les informations à sa possession, a donné l’impression de déployer d’énormes moyens d’Etat pour arriver à cette victoire ».

Y a-t-il eu distribution d’argent pour que la Majorité arrive aux résultats auxquels elle est arrivée dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 avril, s’est-il interrogé. A ce sujet, le secrétaire général du MLC a indiqué qu’il y a des indices concordants faisant état d’un achat de conscience des députés de la Majorité. Et d’ajouter que lui-même n’a pas de preuve. Toutefois, le groupe parlementaire de l’Opposition en parle.

LA CONFIGURATION RESTE LA MEME

« Si cela est vérifié, le MLC et ses alliés vont exiger la mise sur pied d’une Commission d’enquête parlementaire afin d’éclairer l’opinion sur cette situation ».

Pour ce qui est de la configuration politique à l’Assemblée nationale après le vote, François Muamba a démontré qu’elle est restée la même. La preuve en est que sur les 350 députés de la Majorité, 329 ont voté pour Evariste Boshab. Ce qui prouve qu’ils ont fait le plein. Tandis que du côté de son parti, les 63 députés présents dans la salle ont gardé leur cohésion. Cela a permis d’arracher 75 voix, c’est-à-dire les 63 du MLC plus 12 des alliés. C’est pour ainsi dire qu’en dépit des moyens déployés et autres manœuvres faites pour diviser les députés, le MLC et ses alliés sont restés soudés. Tout en félicitant ses collègues pour cette marque de confiance et du sens élevé de responsabilité, l’orateur a qualifié cela « d’un véritable événement ». Raison pour laquelle, il s’est dit satisfait du comportement affiché par ses pairs lors du scrutin. D’où la naissance du bloc de 75, a-t-il déclaré.

Par ailleurs, François Muamba a fait remarquer que l’Opposition demeure au sein de l’Assemblée nationale et poursuivra son travail comme à l’accoutumée.

A la question de savoir pourquoi sachant qu’il y a eu corruption, il ne s’est pas retiré de la course, le secrétaire générale du MLC a dit que le fait de se présenter aux élections était pour lui et pour l’Opposition, un mal nécessaire. Car cela lui a permis de déceler le bloc actuel.

Après la conférence de presse, les députés du MLC et leurs alliés ont été reçus par François Muamba. Une occasion pour lui de remercier les uns et les autres de la cohésion qu’ils ont manifesté pendant les élections.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.