Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Nord-Kivu: plus de 100.000 civils déracinés après des raids rebelles

Article précédant | Suivant
Xinhua - 23 avril 2009
Refugiés congolais au Nord-Kivu

Plus de 100.000 civils congolais ont été déracinés dans la province instable du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) ces sept dernières semaines après des raids menés par des rebelles ayant  récemment combattu les armées du Rwanda et de la RDC, selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). 

Une série d'attaques concertées menées par les rebelles des  Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) contre des  villageois de Luofu, de Kirumba, de Kanyabonga et de Kayna près de Lubero, à 170 km au nord de Goma, ont provoqué la mort et la  destruction et ont causé un déplacement de population incessant,  ajoute le HCR. 

Selon les autorités locales, les FDLR ont mené un raid sur le  village de Luofu près de Lubero vendredi, tuant deux adultes et  cinq enfants et brûlant 255 cases. Les FDLR auraient encerclé la  ville de Kirumba depuis dimanche, en menaçant d'y entrer. 

De nombreux déplacés se cachent dans la forêt et se trouvent  sans aucune assistance. Dans le même temps, les agences  humanitaires sont dans l'impossibilité de distribuer des biens de  secours essentiels à cause des attaques imprévisibles et des  déplacements de population qui s'ensuivent. Un autre facteur  s'ajoute à l'insécurité qui règne en RDC: il s'agit de la tactique adoptée par les FDLR consistant à attaquer des véhicules  commerciaux sur la route principale reliant Lubero à Goma dans le  sud, vers Beni dans le nord et vers la frontière ougandaise dans  l'est. 

Les FDLR ont intensifié leurs attaques de représailles contre  les civils dans le Nord-Kivu après que les forces armées de la RDC et du Rwanda aient mis fin à leur offensive militaire conjointe  contre le groupe rebelle il y a sept semaines.  

Les FDLR comptent essentiellement des Rwandais hutus qui sont  arrivés en RDC suite au génocide de 1994 au Rwanda. 

Avec cette dernière éruption de violence, le HCR estime que  plus d'1,4 million de personnes dé placées se trouvent  actuellement dans l'est de la RDC. Parmi elles, environ un million ont été contraintes à fuir leurs maisons dans la seule province du Nord-Kivu, en proie à des troubles, à cause des combats incessants, de l'anarchie généralisée, des pillages, des destructions de  maison et des camps, des assassinats et des viols.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.