Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'élargissement du Boulevard du 30 Juin commence

Article précédant | Suivant
Forum des As - 28 avril 2009
Kinshasa

hier lundi au centre ville. Les tenanciers des bistrots ainsi que les responsables des magasins, banques et autres entreprises longeant le Boulevard du 30 juin ont débuté les travaux de démolition des parties de leurs bâtisses qui envahissent les emprises publiques. Il s'agit, en fait, de l'exécution de l'appel lancé la semaine dernière par l'Agence des grands travaux en vue de l'élargissement du Boulevard du 30 juin, conformément au programme prévu qui doit voir la chaussée de cette avenue atteindre 12 mètres de largeur..
Hier donc, la mort dans l'âme, les ouvriers se sont mis à l'ouvrage pour démolir essentiellement les grillages de clôtures de différentes bâtisses. Le mouvement était visible surtout dans la partie du Boulevard comprise entre l'avenue Wangata et la gare centrale à Gombe. Presque tout le pâté des terrasses-bistrots en face de l'immeuble Interfina ne pourraient plus fonctionner qu'en intérieur ou, tout au moins, dans un petit couloir qui va rester après aménagement des trottoirs.
En diagonal, c'est le supermarché Kin Mart qui va perdre son parking. Hier son enclos est parti. Idem pour la façade boulevard du complexe commercial entourant l'ex-hôtel Regina. Celui-ci devra, à son tour, sacrifier les grandes marches de son perron. Plus loin, l'immeuble Onatra va également libérer, pour intérêt public, quelques metres de sa concession. Et en face c'est l'ex-Sozacom et l'ex-Bzce (qui abrite la CEI) qui devront en faire de même.
Au bout du Boulevard, le socle d'un ancien monument érigé dans le rond point de l'étoile devra être déplacé pour un autre lieu où le monument pourrait être replacé. Le marché des arts en face de la gare sera aussi déplacé, et le restaurant qui le jouxte devra déménager.
Plus en amont du Boulevard, l'Immeuble Golf, le siège national de la DGM, la Regideso vont subir le même sort avec leurs parkings et grilles de clôture. En remontant, on s'attend aussi à ce que le bloc commercial entre l'avenue Wangata et l'immeuble du tourisme céde une partie de leurs trottoirs. Il devrait en être de même du tout nouvel immeuble Futur Tower, de la direction provinciale de la Regideso et de la Sonas qui vont perdre également quelques metres de leurs parkings.

ETENDRE LES DEMOLITIONS A D'AUTRES CONSTRUCTIONS ANARCHIQUES
Toutes ces démolitions ont donc pour but de finaliser le projet d'élargissement, mais aussi d'embellissement du Boulervard du 30 juin. Au-delà des pertes qu'elles occasionnent pour les opérateurs riverains, ces démolitions ramènent à l'actualité l'épineuse question de l'urbanisation de la ville. L'anarchie observée dans les constructions a occasionné plusieurs situations aujourd'hui à la base des catastrophes aux conséquences déplorables. L'occupation des lits majeurs des rivières - souvent confondus à de simple berges - provoque l'inondation des maisons riveraines, mais complique aussi les opérations de curage de ces rivières qui débordent régulièrement. Plusieurs autres constructions, surtout vers la première rue à Limete, ont rétréci les lits de rivières créant ce que l'on appelle l' «effet bouteille». Conséquence : crues en amont et désèchement du sol en aval.
L'invasion des emprises publiques a également causé l'emprisonnement des canniveaux dans des concessions privées où ils finissent par être enterrés, avec les conséquences que l'on connaît. Au-delà donc des besoins d'embellissement du Boulervard, des travaux de grande envergure devraient être menés, non pas seulement pour des besoins d'embellissement, mais surtout par nécessité de sécurisation des populations pour les protéger contre leurs propres turpitudes.

Kinshasa



TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.