Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Evariste Boshab donne la vision de travail du nouveau bureau

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 29 avril 2009
Evariste Boshab

Le nouveau président de l’Assemblée nationale, Evariste Boshab, a réussi son premier test au cours de la plénière du lundi 27 avril 2009 en la salle des Congrès du Palais du peuple.

La première plénière supervisée par les nouveaux membres du bureau de l’Assemblée nationale s’est tenue, le lundi 27 avril 2009 dans la salle des Congrès du Palais du peuple.

L’ordre du jour de cette plénière présidée par Evariste Boshab comportait quatre points, à savoir l’adoption de l’ordre du jour, le mot du président de l’Assemblée nationale, l’audition du rapport du Groupe technique de travail chargé des opérations électorales du nouveau bureau, l’audition de deux procès- verbaux des plénières du vendredi 18 et lundi 21 avril 2009 et l’adoption du calendrier de la session ordinaire de mars 2009. Cet ordre du jour a été adopté à l’unanimité.

Prenant la parole devant plus de 255 députés, Evariste Boshab a mis un accent particulier sur deux points, notamment la vision de travail de son bureau et la formule pour y arriver. Il a exhorté les députés pour la bonne marche de l’institution dans le strict respect du Règlement intérieur. Il a mis le cap sur la collaboration entre toutes les institutions de la République. Il a déclaré que l’Assemblée nationale jouera pleinement son rôle de la chambre législative, de contrôle parlementaire et des sanctions à  prendre contre les mauvais gestionnaires. De même, on doit faire preuve de régularité et de ponctualité afin de relever le défi dans la production législative de qualité, a promis Evariste Boshab.

Promouvoir le débat

Dans le but d’atteindre la vitesse de croisière dans la production législative, Evariste a déploré le retard avec le lequel la plénière a commencé. Il a indiqué que depuis son installation, l’Assemblée nationale comptabilise 179 séances, 37 lois votées, dont 28 déjà promulguées et 9 en souffrance au niveau des commissions.

Pour le président de l’Assemblée nationale, cette production ne suffit pas. Car, le travail qui attend est énorme. Compte tenu de l’urgence et la nécessité, il faut produire plus, a-t-il exigé. « Il faut être assidu pour que la production et la ponctualité accroissent », a-t-il recommandé.

C’est ici l’occasion pour Boshab d’indiquer sa méthodologie qui consiste à valoriser les travaux en commissions et permettre des discussions fructueuses et constructives. « Il faut promouvoir les débats axés surtout sur l’intérêt supérieur de la nation. Faire en sorte que tout le monde s’exprime. Nous prendrons tout le temps nécessaire en vue d’évaluer le niveau de nos recommandations au gouvernement de la République. Il faut œuvrer pour une collaboration harmonieuse entre opposition et majorité », a-t-il souligné.

Avant de faire observer que la production législative au sein de la Chambre basse du Parlement dépendra du climat devant régner au sein de son institution.

Dans le même ordre d’idées, le nouveau président de l’Assemblée nationale promet de consolider les relations avec d’autres parlements du monde. Il attend la collaboration des députés par des suggestions. Il voudrait voir les élus du peuple jouer aux sapeurs devant des questions brûlantes d’actualité.

Il sied de noter que les députés ont adopté le calendrier de la session ordinaire de mars 2009.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.