Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Lambert Mende souligne l'importance d'une presse libre et indépendante

Article précédant | Suivant
ACP - 5 mai 2009
Lambert Mende

Le ministre de la Communication et des medias, Lambert Mende Omalanga, a souligné, lundi, l’importance d’une presse libre et indépendante dans la construction et l’établissement de la démocratie « parce qu’une information libre, sûre et indépendante demeure le fondement le plus solide de la citoyenneté et de la bonne gouvernance ».

Le porte-parole du gouvernement qui s’exprimait à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse organisée conjointement par l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture) et le Centre Wallonie Bruxelles de Kinshasa.

Le ministre Mende s’est réjouie du foisonnement dans le paysage médiatique congolais où l’on assiste, depuis 1940, à l’enfantement d’une multitude d’entreprises privées de presse. « Peu de pays sur le continent africain alignent un nombre équivalent de stations de radios, de chaînes de télévision et de titres de la presse écrite fonctionnant tant bien que mal librement », a-t-il déclaré. Il a saisi l’opportunité pour brosser le tableau des entreprises médiatiques dont le trait commun est de manquer d’assises économiques et d’être initiées ou contrôlées par des opérateurs économiques qui ne parviennent pas toujours faire la part des choses entre la profession et le mercenariat du micro et de la plume. Lambert Mende a également relevé la nécessité de mettre à niveau les ressources humaines disponibles dans le secteur. « Il faut que nos professionnels arrivent à rompre avec l’approche généraliste, événementielle, parfois superficielle et sensationnaliste des faits et des idées qu’ils sont amenés à traiter. Le public gagnerait beaucoup avec des professionnels spécialisés dans des domaines aussi variés que la politique, l’économie, la culture, les technologies, la santé, l’environnement ou les sports », a-t-il encore martelé.

 Rappel des normes éthiques et professionnelles

 Le ministre de la Communication et médias a saisi l’opportunité de cette commémoration pour inviter les professionnels des médias au respect des normes éthiques et professionnelles. Il a rappelé dans ce cadre les prescrits de la loi du 22 juin 1996 qui garantit au journaliste l’accès aux sources. Cette loi, a-t-il ajouté, précise que « tout écrit ou message est susceptible d’être diffusé par la presse s’il ne porte pas atteinte à l’ordre public, ni à la moralité et aux bonnes mœurs, ni à l’honneur et à la dignité des individus ». Il a, dans ce cadre, demandé aux médias de prendre en compte les impératifs sécuritaires dans des situations exceptionnelles notamment en cas de guerre d’agression ou lorsqu’ils traitent des zones et des populations impliquées dans une telle guerre. « Tous les moyens légaux seront mis en œuvre pour sauvegarder la sécurité de notre Etat et la paix », a averti le ministre Mende stigmatisant « un parmi les nombreux médias présents dans notre pays », qui crée par ses prestations de nouveaux foyers de tension » en versant de l’huile sur le feu des atavismes intertribaux dans certaines parties du pays. Toutefois, il a dit la disponibilité de son ministère de traiter de tous les contentieux pouvant naître dans ce secteur avec les personnes physiques et morales concernées.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.