Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Assemblée nationale: Adolphe Muzito interpellé

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 14 mai 2009
Adolphe Muzito

L’heure est grave. La situation socio-économique va de mal en pis en République démocratique du Congo. Les élus du peuple se posent la question de savoir où va le pays. L’on assiste à la privatisation de l’économie sans que le Premier ministre crie gare. Alors que c’est lui qui gère le pays au quotidien. Le problème du brassage des éléments du Congrès national pour la Défense du peuple (CNDP) au sein des FARDC préoccupe au plus haut point la Chambre basse du Parlement. Il s’avère même que les éléments du CNDP ont déjà commencé à intégrer les services de sécurité, la DGM ainsi que d’autres structures étatiques. C’est ce qui constitue la toile de fond de la motion d’interpellation adressée au Premier ministre. Une motion d’interpellation adressée au Premier ministre, Adolphe Muzito, a été inscrite à l’ordre du jour de la plénière de l’Assemblée nationale d’hier mercredi 13 mai. La police de débat était assurée par Evariste Boshab, président de la Chambre basse du Parlement.

Partant de cette interpellation, le Premier ministre Adolphe Muzito devra s’expliquer sur la flambée des prix sur le marché. Car nul n’ignore qu’au moment où le gouvernement actuel a fait voter le Budget 2009, 1 dollar américain équivalait à 500 Fc. Curieusement, le taux de la devise américaine a connu un renchérissement spectaculaire. A cela s’ajoute la situation de la Banque centrale du Congo qui devient ingouvernable. On note aussi le manque d’infrastructures, l’absence de structures médicales pour des soins appropriés et des routes qui sont devenues impraticables. Bref, rien ne marche. C’est par rapport à toute cette situation chaotique que les uns et les autres veulent être fixés par celui qui a la gestion du pays au quotidien.

Rappelons qu’au cours de la plénière d’hier mercredi, les députés ont déclaré recevables quatre projets de lois portant autorisation et ratification du Pacte de Défense Mutuelle signé le 26 août 2003 à Dar es-Salaam par les Etats membres de la SADC ; de la Convention sur la protection et la promotion de la Diversité des Expressions Culturelles ; de la Convention pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel et de la Convention sur la protection du Patrimoine Culturel Subaquatique. Afin d’éclairer la lanterne des députés sur le projet de loi portant autorisation et ratification du Pacte de Défense Mutuelle signé le 26 août 2003 à Dar es-Salaam par les membres de la SADC, Thambwe Mwamba Alexis et Mwando Simba Charles, respectivement ministres des Affaires étrangères et de la Défense nationale, Démobilisation et Anciens combattants, ont représenté le gouvernement à la plénière.

Esdras Kambale Bahekwa, ministre de la Culture et des Arts, était venu aussi défendre trois autres projets de lois ayant trait à son secteur.

12.000.000 US à payer à l’UA

Tout a commencé par le débat. Les députés ne comprenaient pas pourquoi une loi qui date de 2003 soit présentée en 2009 devant l’Assemblée nationale, avec six ans de retard.

Les intervenants voulaient également savoir s’il n’y avait pas de manque à gagner dû à ce retard ?

Dans son intervention, le député Jean-Louis Ernest Kiaviro a mis un accent particulier sur le pillage de notre patrimoine culturel.

Pour sa part, le député Patrick Mayombe a souhaité que le gouvernement procède aux négociations afin de récupérer le musée de Tervuren qui est un patrimoine congolais. A en croire Patrick Mayombe, le musée de Tervuren fait des recettes de l’ordre de plus d’un milliard de dollars par mois en faveur de l’Etat belge. Et pourtant, cette somme importante aurait profité à la RDC.

Appelé à rencontrer les préoccupations des députés, le ministre des Affaires étrangères, Alexis Thambwe, a déploré les arriérés monumentaux dont fait montre la RDC vis-à-vis de l’Union Africaine (UA). Lors des réunions de l’Union, la RDC est observatrice. Ce qui fait que le chef de l’Etat Joseph Kabila ne sait plus prendre part active aux assises de cette institution par le fait qu’il n’a pas de voix délibérative. Il est donc temps de geler les participations de la RDC au sein des organismes moins stratégiques afin de faire face à au moins 12.000.000 de dollars qu’on doit payer à l’UA en termes d’arriérés, a indiqué Alexis Thambwe Mwamba. Avant de préciser que la RDC est en règle des cotisations vis-à-vis de la SADC et des Nations Unies. Bientôt, le président de la RDC va passer à la tête de la SADC. Ce qui va permettre au pays d’actionner des mécanismes nouveaux, a déclaré Alexis Thambwe. Le ministre des Affaires étrangères est convaincu que le retard de paiement fait des manques à gagner au motif que plus les arriérés ne sont pas apurés, plus la dette accroît et c’est le pays qui sort perdant.

C’est ainsi que tous les ministres présents dans la salle des Congrès ont convié les députés à faire œuvre utile en votant rapidement ces projets de loi de manière à permettre à la RDC de devenir Etat parti et de protéger son patrimoine culturel à travers des lois.

L’examen article par article de ces projets de lois a commencé depuis hier mercredi dans la salle des Congrès. Dans la suite, le président de l’Assemblée nationale a soumis ses compères à une séance marathon pour l’intérêt supérieur du pays.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  3. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  4. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  5. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  6. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  7. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  8. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  9. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  10. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  11. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  12. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  13. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  14. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  15. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  16. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  17. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  18. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  19. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  20. L'Afrique du Sud étend la mission de ses soldats en RDC jusqu'en 2015 (25 mars 2014)
  21. Les FARDC ont pris le dernier bastion des rebelles de l'ADF à Makoyoya 3 (12 mars 2014)
  22. Les FARDC délogent les miliciens APCLS de Nyabiondo (18 février 2014)
  23. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)
  24. Assassinat de Mamadou Ndala: le gouvernement induit en erreur sur l'implication des ADF-NALU, selon Mende (22 janvier 2014)
  25. Le colonel Mamadou Ndala tué dans une embuscade à Beni (2 janvier 2014)
  26. Pas d'accord de paix avec les rebelles vaincus du M23, dit le gouvernement congolais (12 novembre 2013)
  27. Il n'y aura pas d'accord entre la RDC et le M23 à Kampala mais plutôt une déclaration, selon Mende (6 novembre 2013)
  28. Les FARDC reprennent au M23 la colline stratégique de Mbuzi (4 novembre 2013)
  29. Message de Joseph Kabila à la nation après la victoire des FARDC contre les rebelles du M23 (30 octobre 2013)
  30. Les FARDC libèrent Bunagana, le dernier bastion des rebelles du M23 (30 octobre 2013)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.