Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Kinshasa : les professionnels de santé en grève

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 28 mai 2009
professionnels de santé

Laborantins, administratifs et kinésithérapeutes des services de santé publics de la capitale ont amorcé à partir de ce mercredi matin une grève sèche. Ces professionnels de santé ont ainsi répondu à l’appel de leurs organisations syndicales, le Syncass et le Synapetas. Appel lancé lors d’une assemblée générale tenue ce mercredi même au secrétariat général de la Santé, rapporte radiookapi.net

Les grévistes réclament, de façon globale, l’amélioration de leurs conditions de travail. M. Tapoy Mutamba, secrétaire du Syndicat national des cadres, agents et employés des secteurs et des services (Syncass) précise les raisons de cette grève : « Pour ce qui est de la prime de risque, à grade égal, que la prime soit également payée à toutes la catégories. Pour ce qui est du salaire, évidemment, nous attendons ce que le gouvernement avait dit, qu’il allait payer à tout le monde la même chose. Il y a aussi la question de la gestion administrative, nous avons revendiqué les conditions de travail. Nous nous en tenons à ce que nous nous étions convenus avec le gouvernement en janvier. » Selon ce syndicaliste, c’est en principe depuis le 22 octobre de l’année dernière que le gouvernement avait donné ses promesses. « Comptez le nombre de mois [passés]. Le «sitôt» du gouvernement est-il le sitôt de la Bible ou le sitôt réel ? », s’est interrogé Tapoy Mulamba.

En revanche, sans pour autant minimiser l’action des autres syndicats, le syndicat des infirmiers Solcico lui, ne trouve pas opportun d’aller en grève en ce moment. Selon son secrétaire général, le travail doit se poursuivre en attendant les résultats des négociations en cours avec le gouvernement par le biais du ministre de la santé. Pour Patrice Samukungu, le principe syndical dit que lorsque les négociations ont commencé, on ne peut plus continuer à faire la grève. « C’est pourquoi nous avons suspendu la grève en attendant que le gouvernement puisse trouver solution à notre problème. Nous continuons à travailler, le ministre de la Santé nous a écrit dernièrement pour dire que le gouvernement est conscient, et que d’ici fin juin, nos revendications trouveront solution. »
Le responsables de la Solcico de poursuivre : « Je ne condamne pas les collègues qui continuent à faire pression, c’est le droit, dans le mouvement syndical tout le monde est libre. Mais, nous, nous avons tenu compte de beaucoup d’éléments. D’abord, la population que nous ne pouvons pas abandonner, parce que nous assurons la permanence, deuxièmement, il y a cette promesse du gouvernement. »




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.